Procès-verbal du Festif 2018 par Gran Talen

Photo : Instagram de Philippe Fehmiu

DIMANCHE

« C’est le matin
Chu déjà stone
Pis j’ai encore mes deux yeux pour pleurer
L’air est vicié de mes vices
Une sombre envie de partir su’à brosse
Même si j’en relève »

11h52

Je me dirige vers le quai, encore un peu champignonné. Sur le chemin, je croise des gars qui gonflent une licorne pneumatique.

Moi :  Wow! Vous allez où avec ça?
Gars :  Au show de Brach.
Moi :  J’peux-tu embarquer?
Gars :  Juste si tu nous aides à l’apporter.
Moi :  Parfait. 

13h30

J’assiste au show de Brach sur une licorne pneumatique et repense à Lafleur :

« La vie me traîne, me gâche et me recrache
Sur des distances qui ne
Se comptent pas sur les doigts
J’en ai dépensé des nuits
Et des matins d’éveil
Gagné des prix d’présences
Même quand j’étais pas là
Dommage que tu sois prise
J’embrasse mieux que je parle »

Photo : Jacques Boivin
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *