PHOTOS : Un lancement tout en diversité pour le Projet Échelon

Joseph Sarenhes – Photo : Jacques Boivin

On vous a parlé il y a quelques semaines du Projet Échelon, une idée du rappeur et conférencier Webster mise en oeuvre en collaboration avec L’Ampli de Québec et Coyote Records. En gros, il s’agissait de donner la chance à cinq artistes des communautés racisées et autochtones de Québec de prendre leur place sur la scène musicale de Québec.

Parce que oui, on a beau l’aimer, notre scène musicale, on a beau célébrer sa diversité, il reste encore pas mal de travail à faire, surtout dans le contexte des derniers mois. Mettons que le système joue pas toujours en faveur des personnes racisées et autochtones!

Revenons à nos moutons. Ces cinq artistes (Désolé, Kéö, Bustamej, Joseph Sarenhes et Rosalie Finther) ont participé à des cours et des ateliers, travaillé avec une belle équipe de professionnel.les et enregistré des microalbums qui sont maintenant disponibles sur vos plateformes préférées. Et qui dit enregistrement et sortie d’albums dit… LANCEMENT!

Lancement il y a eu le 30 novembre dernier à l’Impérial Bell. Animé par un Webster en grande forme qui a bien pris le temps d’expliquer le projet ainsi que le contexte dans lequel celui-ci est né! Un contexte qui s’applique encore quelques jours seulement après que quelques jeunes personnes racisées aient été victimes de brutalité policière (on peut arrêter avec les « arrestations musclées »?).

On a donc pu entendre de nos propres oreilles chacun de ces projets. Désolé nous a présenté, en solo, ses chansons minimalistes. Kéö, accompagnée d’un gros band, nous a vaccinés contre l’ennui avec sa pop vitaminée. Bustamej, qui n’en était pas à son premier rodéo, était particulièrement à l’aise, faisant participer le public dans ses chansons. Joseph Sarenhes était le plus fougueux de la bande, une énergie qui sert bien son rap engagé. Enfin, Rosalie Finther nous a fait danser avec ses chansons qui collent parfaitement à son petit côté diva.

Une belle brochette pleine de diversité, quoi.

On vous présente ici quelques photos :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.