LaF – L’Anti Bar & Spectacles, 17 octobre 2019

LaF – Photo : Adrien Le Toux

LaF amène sa Citadelle à Québec 

Formée de trois rappeurs (Jah Maaz #monpref, Mantisse, Bkay) et de trois producteurs (BLVDR, Bnjmn.Lloyd, Oclaz), la formation montréalaise LaF a lancé son premier album officiel Citadelle à l’Anti Bar & Spectacles le 17 octobre dernier. 

Ayant déjà vu LaF au D’Auteuil, en première partie d’Alaclair Ensemble, j’avais hâte de les voir performer en tant que tête d’affiche. J’ai été très heureuse d’assister à un spectacle plus assumé et maîtrisé dans une salle presque pleine et 100 % réveillée.  

Dès son arrivée sur scène, LaF s’est emparé de l’attention de la foule avec le morceau Blanc, une piste assez smooth ponctuée de beats étoffés. Les tracks Hélium, Avalanche et Cadran Solaire ont suivi, correspondant à l’ordre de l’album. L’ambiance était tout aussi planante que festive, tandis que LaF continuait de nous livrer son rap mélodique et littéraire.   

LaF – Photo : Adrien Le Toux

Nous avons eu la chance d’entendre le guitariste Clément Langlois-Légaré (de Clay and Friends) sur quelques chansons. Franky Fade alias François Fondu (qui faisait la première partie du spectacle) a également sauté sur scène pour le morceau Rencontre Fortuite, au grand bonheur de l’audience. Vince James, artiste présent dans la scène rap montréalaise depuis quelques années, s’est lui aussi joint au groupe pour la chanson Nos roues, au synthétiseur. 

LaF ne pouvait pas passer à côté des succès de son plus récent EP. Les chansons tirées d’Hôtel Délices ont fait chanter tout le monde présent dans la salle. La foule a d’ailleurs bouncé comme jamais sur la piste Quart de siècle.  Le spectacle s’est terminé avec la dansante See You Later suivi de Tangerine, le top du top groovy de LaF.

Citadelle est un album rap alternatif dans lequel on retrouve des influences pop, soul, trap ainsi que R&B. Les textes s’apparentent à de la poésie bien rythmée. Sur scène, les styles distincts des trois rappeurs s’unissent presque naturellement. LaF a la grande qualité de donner des performances très authentiques. On sort d’un show de LaF le sourire aux lèvres et le cœur léger. On se surprend même à avoir envie de réécouter les chansons à répétition afin de comprendre le sens des paroles. 

« La réception du public était au-delà de toutes nos attentes. Les gens chantaient, étaient au courant, comme on dit, ils avaient fait leurs devoirs ».  

Mantisse, un des trois rappeurs de laf

Tout juste sorti de scène, Mantisse mentionne que ce spectacle à l’Anti a été sa performance la plus intéressante dans la Capitale-Nationale à ce jour. La scène rap est en effet en émergence à Québec. La venue d’un groupe aussi prometteur que LaF permet de tester l’intérêt du public et un futur engouement pour ce style musical.  

Québec est une nouvelle scène que LaF essayait de rejoindre et le lancement de Citadelle prouve que c’est mission réussie!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *