Petit OFF – grandes émotions

Crédit: llamaryon
Narcisse – Photo : Marion Desjardins

On peut-tu vous dire qu’on s’ennuyait des shows? À l’occasion du Petit OFF, qui présentait une gamme étonnamment complète de spectacles en seulement cinq propositions, l’équipe d’ecoutedonc.ca a décidé de se réunir pour vous offrir un compte-rendu à dix mains.

Bonne lecture!

Noémie, Jacques, Danaé, Nicolas et Marie-Ève
Photo de couverture: Marion Desjardins

27 août : les retrouvailles

Gaspard Eden – Photo : Jacques Boivin

Le plaisir de se retrouver était visible autant du côté du public que de celui de l’équipe du Festival OFF de Québec jeudi le 27 août, alors que les premiers spectateurs étaient admis dans la cour du Réacteur. Enclavée par les façades des bâtiments aux allures vintage, ce lieu accueillant contribuait à l’atmosphère déjà chaleureuse. D’ailleurs, on en oubliait presque l’incommodité des mesures pandémiques, tant elles étaient rappelées avec bienveillance.

Gaspard Eden

L’ouverture du Petit Off s’est faite avec Gaspard Eden et la fébrilité était palpable. Pour plusieurs, cette soirée marquait le premier spectacle live de l’été. M. Pierre April, présentateur officiel du festival, est monté sur scène juste après le mot du DG pour annoncer le groupe : « Voici Garspard Eden. Y sont de Québec. Y jouent du rock. Vous allez être émerveillés ». Il avait raison. Accompagné de ses quatre musiciens, Gaspard a entre autres présenté la nouvelle piste Little Death, extrait tiré de son album à paraître cet automne. Sur Soft Power, la voix feutrée et l’ambiance brumeuse nous amenaient dans l’univers folk psychédélique du groupe. On pourrait croire qu’un spectacle assis et distancié perdrait de sa valeur, mais le tout apportait un côté intime et confortable qui s’harmonisait bien avec la prestation de Gaspard Eden.  

Danaé Maltais

Pour lire nos compte-rendus du 28 et du 29 août, tourne la page!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *