EMAN – Un hommage aux sources

Eman
1036
Disques 7e Ciel

On croyait que la canicule était finie, mais non.  Y fait chaud dans le 1036 et y’a pas d’air climatisé.

Eman (Accrophone, Alaclair Ensemble, Eman X Vlooper, Movèzerbe) arrive aujourd’hui avec un premier album solo intitulé « 1036 », rendant ainsi hommage au mythique appartement en haut du Morena, sur la rue Cartier, en plein centre-ville de Québec. Après avoir fait ses preuves en solo avec son EP « Maison », le rappeur nous offre cette année un projet plus ambitieux, mieux construit et musicalement bien plus épuré. Un album non seulement important pour Eman lui-même, mais pour le rap game et pour la capitale nationale.

Ayant jadis été décrit comme la force silencieuse du groupe Alaclair Ensemble, Eman démontre pourtant un talent bruyant, mature et plein de confiance. Les beats sont plus nuancés, allant peut-être moins dans des extrêmes que son dernier EP. Musicalement, le rappeur, et maintenant sans aucun doute l’excellent beatmeaker, révèle une certaine mélancolie rappelant parfois son projet parallèle avec Vlooper. Une chose est certaine, l’album 1036 est authentique, vrai, et ne ressemble à rien d’autre. Ce qui était parfois un peu répétitif dans « Maison » est maintenant plus varié et riche, démontrant ainsi qu’Eman est loin de stagner.

Je regrette peut-être seulement que les premières pistes de l’album ne soient pas au même niveau que le reste. Je parle ici essentiellement  de Pression et On run things, qui sont excellentes mais me semblent être un peu plus banales et génériques. L’intro, par contre, vient équilibrer le tout. Quand j’ai écouté cet album pour la première fois sur les gros speakers de mon salon, j’étais vendu. J’adore!

Pour moi, l’album prend son envol à Diamands. Les percs et la basse vous collent votre casque d’écoute aux oreilles, mais c’est surtout l’excellente Sarahmée qui nous prend par surprise, sortant des gros verses agressifs au flow rapide et maîtrisé. Eman est en effet super bien entouré sur l’album. KNLO, Obia le chef, Larry Kidd (encore toujours impressionné par Larry!), Maybe, Seif Adam et (évidemment) Claude Bégin, tous offrent le meilleur d’eux-mêmes pour le 1036.

«Ma poésie est quétaine, mais ça sort de même»

«Ma poésie est quétaine, mais ça sort de même» dit-il. Un verse qui décrit et résume bien sa démarche. Quelqu’un d’intuitif et simple. Un poète aux strophes un peu plus sérieuses, peut-être, et qui pourraient être qualifiées d’un peu plus quétaines par certains, mais pas moins belles et poétiques. La carrière d’Eman évolue et est en pleine ascension. Ce dernier, garde pourtant  un grand respect pour le passé et lui fait hommage. Le centre Lucien-Borne, Joseph-François-Perrault, St-Roch, le 1036, c’est Québec sa vraie maison.

Ce qu’apporte Eman dans le rap queb d’aujourd’hui est immense. Pas seulement par sa qualité, mais surtout par ce qu’il représente. Y’a 15 ans, Duo du balcon (Accrophone) sortait et est venu changer la ville de Québec pour le mieux. Le 1036 n’était pas seulement un appartement, c’était un lieu de rassemblement. Un genre de terreau qui a vu naître et grandir toute une génération de rappeur.  

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *