Deux nouveaux extraits pour plonger dans l’univers de Gaspard Eden

Photo: Charles O’Keefe

Gaspard Eden nous donne aujourd’hui un aperçu du long-jeu saturé d’émotions qu’il s’apprête à sortir en 2020 en dévoilant deux extraits plutôt pop, dont les saveurs oscillent entre l’indie-rock, le shoegaze et la folk psychédélique. 

Donnant son nom au disque à venir, Soft Power se veut un message caché, un dialogue jonglant entre pulsions et plaisirs coupables qu’il semble interdit d’exprimer. On reconnaît là tous les attributs d’un fruit défendu, et musicalement la pièce en comporte aussi l’étrange douceur. Dans une ambiance aérienne marquée par des mélodies vocales éthérées qui lui sont propres, Eden met l’accent sur l’incapacité d’incarner certains sentiments intérieurs. 

D’ailleurs, c’est ce qui relie ce premier simple au deuxième: « Soft Power et Pancakes sont connectées par le fait qu’elles parlent toutes deux, d’une certaine façon, de ce désir de partager de l’affection », confirme Gaspard. Pour sa part, Pancakes exprime le besoin d’avoir une famille à travers une trame musicale qui tend vers le soft grunge tout en jouant avec des mélodies plus enfantines et à saveur power pop. La vulnérabilité qu’assume ici l’artiste semble être un nouvel élément qui se dévoile aussi à nous dans cette nouvelle forme de son projet musical, et qui donne une couleur particulière à sa musique. 

Encore une fois, l’art visuel trouve sa place dans l’univers musical d’Eden: ce dernier a demandé à Charles O’Keefe de donner vie à l’indicible de Soft Power en élaborant un vidéoclip animé. « Je pense que mettre des images sur du son est la chose la plus excitante pour moi, explique O’Keefe, surtout pour une chanson qui parle de luxure et de désir. Ce sont de beaux sentiments, mais aussi un peu violents d’une certaine manière. Et j’ai essayé d’exprimer cette dualité avec des formes abstraites inspirées par des artistes tels que Jean Arp ou Alexander Calder, dont j’ai toujours trouvé les œuvres aussi belles qu’agressives » Les dessins en constante mouvance viennent d’ailleurs coller une pluralité de sens aux aspects sonores et au champ lexical de la pièce.

Décidément, on va surveiller la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.