Vingt albums d’ici à acheter sur Bandcamp aujourd’hui

En ce vendredi 20 mars, la plateforme Bandcamp versera l’intégralité des revenus de ventes d’albums en ligne et de produits dérivés aux artistes. C’est l’occasion idéale de donner un coup de pouce aux musicien.e.s qui sont durement touché.e.s par la crise actuelle entourant la COVID-19. Les spectacles sont annulés, les tournées et les festival aussi, ce qui leur coupe une source majeure de revenus.

En achetant un album sur bandcamp aujourd’hui, vous aurez de la bonne musique à écouter pendant votre quarantaine en plus d’encourager un.e artiste d’ici. Voici nos suggestions d’albums à acheter pour éclairer votre choix!

Les suggestions de Jacques

Foisy – « Mémoires »

Si vous avez un cœur qui bat, ce magnifique album qui vient à peine de sortir risque de le mettre tout à l’envers. Chaque écoute de Mémoires ressemble à un collage de vieilles cassettes VHS tournées par nos parents quand nous étions plus jeunes et insouciants. On se laisse emporter par les mélodies sublimes, les arrangements somptueux et les textes empreints de mélancolie. Les amateurs de Saratoga, de Philémon Cimon, de Patrick Watson et d’Avec pas d’casque vont avoir le motton. Ça vaut chacune des mille cennes qui vous allez y mettre.

https://foisy.bandcamp.com/album/m-moires

Les Hay Babies – « Boîte aux lettres »

Vivianne, Katrine et Julie nous ont offert tout un cadeau à la fin du mois dernier. Sur cet album-concept, on fouille avec nos Hay Babies dans cette boîte remplie de lettres de Jackie, cette femme du 21e siècle qui vivait à une autre époque. Tout ce que vous avez toujours aimé des Hay Babies est là : les mélodies reconnaissables entre toutes, les harmonies vocales parfaites, mais on est abasourdi par ce mélange de rétro et de moderne qui nous tient en alerte tout au long des 40 minutes de l’album. Et il n’est pas trop tard pour précommander le vinyle sur Bandcamp!

https://leshaybabies.bandcamp.com/album/bo-te-aux-lettres

Julie Blanche – « Le grand spectacle »

Si vous cherchez quelque chose de challengeant tout en gardant une maudite belle sensibilité pop, gâtez-vous avec le deuxième album complet de Julie Blanche intitulé Le grand spectacle. Des pièces vaporeuses, atmosphériques à souhait, aux arrangements riches qui surprennent par leur complexité sans tomber dans la cacophonie. Une réalisation sans faille de Pietro Amato, des cuivres chauds qui font fondre la glace, des transitions surprenantes. Un album qu’on peut écouter très, très, très longtemps tout en y trouvant de quoi de neuf à apprécier.

https://julieblanche.bandcamp.com/album/le-grand-spectacle

Gus Englehorn – « Death & Transfiguration »

Tiens, vous trouviez que ça manquait de guitare-basse-drum dans notre liste? On vous propose de quoi hocher la tête de bonheur pendant un gros 26 minutes. Englehorn nous montre le monde de son point de vue et de celui de son frangin autiste. Ça donne un univers étrangement ludique, un brin naïf (dans le TRÈS bon sens du terme), et le tout est accompagné de mélodies qui nous accrochent tel un hameçon sur un brochet. Le plaisir qui découle de l’écoute de Death & Transfiguration est encore plus contagieux que la COVID-19. Et c’est un plaisir qu’il faut absolument propager.

https://gusenglehorn.bandcamp.com/album/death-transfiguration

Beat Sexü – « Deuxième fois »

Bon, je regardais ma liste, pis je me disais qu’il me manquait quelque chose de positif… de SEXÜpositif. Quoi de mieux que cet album de la formation pantoumienne pour nous rendre de bonne humeur, nous donner envie de danser, de bouger, que ce soit seul dans son salon ou en faisant une bonne course dehors! Une bonne dose de vitamine D qui entre par les oreilles, par les temps qui courent, on peut pas refuser ça.

https://beatsexu.bandcamp.com/album/deuxi-me-fois

Les suggestions de Danaé

Hologramme – « Felicity » 

Felicity, deuxième album de Clément Leduc (Hologramme) nous fait entrer dans un univers profondément intéressant. Enregistrés dans un appartement à Berlin, les morceaux très dreamy nous font passer d’une atmosphère sombre à des sons plus colorés. C’est l’album parfait pour se relaxer et s’inspirer. 

https://hologrammeofficiel.bandcamp.com/album/felicity

Zoo Baby – « Zoo Baby » 

Xavier Dufour-Thériault, chanteur de Gazoline, a lancé récemment son premier album éponyme à tendance bedroom pop des années 10. Le montréalais d’adoption nous offre un bon mélange de plein de choses qu’on aime : des claviers planants, des cordes moelleuses et des mélodies groovy. À écouter sur repeat pour danser seul.e dans ton salon. 

https://zoo-baby.bandcamp.com/releases

Ariane Roy – « Avalanche (n.f.) »

Avalanche (n.f), c’est de la pop alternative accompagné de la voix maîtrisée et intrigante d’Ariane Roy. Les contrastes et les synthétiseurs ponctuent le maxi aussi bien que les influences jazz. Son lancement à Québec aurait été aujourd’hui, et puisqu’on va malheureusement manquer ça, on vous suggère d’acheter son EP!

https://arianeroy.bandcamp.com/album/avalanche-n-f

Penny Diving – « Big Inhale »

Le premier album du trio montréalais est un délicieux mélange de rock alternatif et de dream pop un peu dark. Chantal Ambridge, sa jumelle Kathleen et le mari de Chantal, Thomas Augustin (Malajube) offrent un son unique et des mélodies bien ficelées pendant les neuf chansons de l’album.

https://pennydiving.bandcamp.com/album/big-inhale

Mon Doux Saigneur – « Horizon » 

Mon Doux Saigneur, c’est le projet de l’auteur-compositeur-interprète Émerik St-Cyr-Labbé. Le deuxième album de la formation, sorti en janvier dernier, parle surtout d’amour et d’amitié, le tout sur une instrumentation remarquable. Les douze pistes d’Horizon passent du rock au folk et les mélodies rendent heureux à tout coup.

https://mondouxsaigneur.bandcamp.com/album/horizon

Les suggestions de Mary – Spécial EP!

Étienne Dufresne – « Sainte-Colère »

Faites un détour du côté de l’indie bedroom pop d’Etienne Dufresne, qui nous a sorti cette belle galette il y a un mois à peine. Des textes très actuels et une vibe qui allègera quelque peu le poids de ton isolement social. 

https://etiennedufresne.bandcamp.com/releases

Les Louanges – « Expansion Pack » 

Toujours aussi savoureuse en version microsillon qu’en version longue, la musique de Les Louanges est un incontournable pour décrocher, partir sur la lune ou même pour faire la vaisselle. 

https://leslouanges.bandcamp.com/album/expansion-pack

JUSS – « Fais le »

Est-ce un EP? Est-ce un album? 10 tounes, moins de 20 minutes, du bon punk qui rentre au poste avec son intensité en barre. Ça fait sortir le méchant promis. Fais lé. 

https://juss.bandcamp.com/album/fais-le

Les Martyrs de Marde – « Grossière incandescence »

Vous vous dites peut-être que c’est un album qui « a d’l’air de rien de même, mais… » il s’insinue dans votre tête petit à petit. Je n’arrive déjà plus à me sortir l’air quasi illégalement accrocheur de Povtipite de la tête.

https://martyrsdemarde.bandcamp.com/album/grossi-re-incandescence

zouz – « EP2 »

Je devais absolument me faire pardonner de ne pas avoir placé cet album dans mon top 10 de la décennie. J’ai failli, même s’il ne fait que six tounes. En d’autres mots, EP2 vaut le détour, et ce surtout dans un contexte apocalyptique. 

https://zouz.bandcamp.com/album/ep2

Les suggestions de Noémie

Prescription auditive pour surmonter les étapes du confinement. Posologie : répéter tous les jours, au besoin. Peut créer une dépendance.

Bon Enfant – « Bon Enfant » (L’incompréhension)

Ding Dong, je le sais qu’aujourd’hui tu te sens comme si c’était l’hiver à l’année. Ne fait pas de Faux pas et reste à l’abri. Continue les petites batailles contre les germes, mais fais-en pas d’insomnie. Profite du confinement pour avancer ton ménage du printemps ou écoute Liste noire sur Netflix. Bref occupe-toi jusqu’à ce que la vie reprenne de sa magie. Pis quand tu vas enfin pouvoir sortir dehors, tu déborderas tellement de joie que tu vas en écrire une ode aux pissenlits. Un peu comme la crise actuelle, tu ne sais plus trop où je m’en vais? Va acheter l’album…

https://bonenfant.bandcamp.com/album/bon-enfant

UUBBUURRUU – « UUBBUURRUU » (La solitude)

Tu peux aussi profiter du fait que tu n’as plus rien dans ton horaire. C’est vrai que tu ne peux plus sortir, mais tu peux t’allonger dans la lumière qui rentre par ta porte patio en écoutant Joey Napoleon te chanter «You need the sun» sur Stone Man. Tu ne peux plus aller au bar, il est fermé, mais tu peux t’en déguster une froide sur ton divan en faisant jouer ton nouvel album d’UUBBUURRUU! Tu as même des restes de ta dernière visite à la SQDC? Ça tombe bien, c’est le match parfait avec leur rock stoner! Cet album-là, c’est tout simplement ton meilleur ami quand le temps s’arrête, comme maintenant.

https://uubbuurruu.bandcamp.com/album/uubbuurruu

Élégie – « Nuances de pourpre » (L’introspection)

Mais là, ça fait déjà trop longtemps que tu vis en solitaire? À place de partir explorer le monde, tu as annulé tes vacances et tu te retrouves à voyager dans ta tête pis tu as vu plus que tu ne le demandais? Tu te sens un peu trop en connexion avec les affects de ton existence? Je pense que Lawrence, Maxence et Alex en comprennent quelque chose. Nuances de pourpre, c’est ton album d’introspection dans l’isolement. Laisse-toi aller sur leur post-punk pis profite de ce moment avec toi-même pour faire du ménage dans ta tête.

https://elegiedisco.bandcamp.com/album/nuances-de-pourpre

Gab Bouchard – « Triste pareil » (L’ennui)

Sauf qu’à force d’être avec toi-même les relations te manquent. Tu t’ennuies de tes chums, de ta famille, peut-être même de ton ex. Tu repasses dans ta tête des moments du passé, pis ça réveille peut-être même des vieilles blessures. La vie s’tune peine d’amour, une suite de deuils. Mais si Gab a survécu à sa dernière rupture, t’es amplement capable de survivre au coronavirus. Les trames de cet album-là débordent de joie, alors même si c’est triste pareil, accroche-toi pis garde le focus sur le positif. 

https://gab-bouchard.bandcamp.com/album/triste-pareil

Cédrik St-Onge – « Et si j’étais à des années-lumière » (Le réconfort)

Okay, je le sais, tu trouves peut-être ça difficile, mais St-Onge arrive enfin! Tu sais le sentiment de bien-être qui t’envahit quand tu t’enroules dans une couverture en moumou? Tu sais la douceur que tu ressens? Et si j’étais à des années-lumière c’est exactement le même sentiment, mais pour ton âme. Sors ton tapis de yoga, assis-toi en lotus dans ton salon et laisse-le maintenant bercer tes incertitudes. Et au son des rythmes planants et apaisants, visualise-toi dans le futur, devant une scène du FEQ où tu vas pouvoir le voir en juillet!

https://cedrikst-onge.bandcamp.com/album/et-si-j-tais-des-ann-es-lumi-re

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *