FME 2019 : artistes locaux, valeurs sûres, coups de coeur et découvertes

Le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME, pour les intimes) a dévoilé sa programmation il y a quelques semaines, pendant qu’on courait les festivals. Maintenant qu’on a eu deux minutes pour souffler, on a débroussaillé tout ça pour vous offrir un petit aperçu à saveur ecoutedonc de cette 17e édition du festival qui se tiendra du 29 août au 1er septembre prochain. 

D’abord, ceux qui comme nous ont la dent locale seront contents de pouvoir retrouver parmi la liste des artistes présents plusieurs groupes de la Vieille-Capitale. Que ce soit des projets plus auditivement audacieux comme FET.NAT (qui se retrouve, je le rappelle, sur la liste de courte du Prix Polaris cette année) ou VICTIME, ou encore que ce soit des valeurs sûres niveau ambiance comme Simon Kearney ou Caravane, on sent que la scène locale de Québec est bien représentée cette année. 

À l’autre bout du spectre de l’émergence, on retrouve aussi des noms plus établis qui vaudront définitivement le détour, tels que le groupe montréalais Half Moon Run, qui sera en résidence à l’Agora des arts pour deux spectacles intime, ou encore La Force, qui fera ainsi sa toute première apparition en Abitibi. Et c’est sans compter Alaclair Ensemble, qui commence vraiment à englober le local et l’au-delà avec son Rap Québ révolutionnaire. 

Entre les deux, une panoplie de projets intéressants allant de l’électro au hip-hop en passant par le noise rock et que vous aurez la chance de retrouver si vous les avez manqués dans les festivals. On parle évidemment de nos coups de coeurs comme Bon Enfant, Laurence-Anne, zouz, Barrdo, Sessa, Lou-Adriane Cassidy et compagnie. 

En terminant, le FME ne serait pas complet sans son lot de découvertes, et ce même pour vous, cher lectorat qui connaît sa musique émergente. Cette année, les fans de Quentin Tarantino auront la chance d’assister au spectacle des 5, 6, 7, 8’s , le trio japonais célèbre pour sa contribution au film et à la trame sonore de Kill Bill (oui oui, c’est écrit noir sur blanc dans le communiqué). D’autre part, il y aura une panoplie de projets que nous n’avons encore jamais eu la chance de couvrir, comme celui du Roi Angus, groupe de musique psychédélique qui sera d’ailleurs en tournée avec Valence prochainement. De quoi se gaver de plaisirs coupables et de rafraîchissantes propositions musicales! 

Pour plus de renseignements, vous pouvez aller consulter la programmation complète du festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *