Wintersleep (+ The Outminders) – L’Anti Bar & Spectacles, 25 mars 2019

Wintersleep - Photo : Adrien Le Toux

C’est lundi passé que la formation originaire d’Halifax était de passage à L’Anti pour faire la promotion du nouvel album « In the land of » (29 mars). Leur dernier spectacle à Québec remontait en décembre 2016 au feu Cercle.

The Outminders

The Outminders – Photo : Adrien Le Toux

C’est le groupe The Outminders qui se chargeait de la première partie. Le trio originaire de Québec nous a présenté leurs compositions originales dans un Anti tout de même bien rempli pour un lundi soir. On a eu droit à un set d’environ 40 minutes aux influences « punk-rock-alternatif-jazzy ». En effet, The Outminders explorent plusieurs avenues musicales différentes et ce sont dans celles aux tendances plus rock alternatif, où sont parfois présents des solos de guitares rythmés, qu’ils excellent. Malgré une discrète nervosité observable à quelques occasions, ils ont su faire passer un bon moment aux gens présents qui attendaient Wintersleep.
Il est possible d’écouter leur premier démo ici:https://theoutminders.bandcamp.com/releases

Wintersleep

Wintersleep – Photo : Adrien Le Toux

Chaudement applaudis lorsqu’ils sont montés sur scène, Wintersleep nous a offert presque l’entièreté des chansons issues de l’album « In the land of ». La foule était très attentive aux nouveaux morceaux, qui, mis à part les deux extraits parus sur Internet, étaient jusqu’à ce moment inconnus. Les réactions étaient bonnes et les gens paraissaient satisfaits de ce qu’ils entendaient.

Plutôt timide dans ses interactions avec les spectateurs, le groupe a également enfilé des titres des albums The Great Detachment (Amerika, More than, Santa fe, Spirit), Welcome To The Night Sky (Dead letter & the infinite yes, Weightly ghost, Oblivion, Miasmal smokes and the yellow bellied freaks), Untitled (Migration, Nerves normal breath normal) et Self-Titled (Orca). C’est sans aucune prétention qu’ils nous auront finalement présenté leur nouvel album. Wintersleep s’élève à mon avis au niveau d’autres artistes/groupes canadiens tels qu’Arkells, Yukon Blonde ou encore Sam Roberts. Même s’il n’y avait aucune extravagance ou de jeux de lumières particuliers, je pense que les gens présents seraient d’accord avec moi pour dire que c’était un lundi soir plus que satisfaisant à l’Anti. Il faut mentionner qu’une fois de plus le son était excellent. L’Anti peut vraiment être considérée comme l’une des bonnes salles de Québec.

Je me croise les doigts pour revoir Wintersleep cet été au Festival d’été de Québec. Ils pourraient facilement faire office de première partie en plein air sur l’une des scènes majeures, sinon comme tête d’affiche dans une plus petite salle. D’ici là, je vous recommande fortement d’aller écouter « In the land of » et de les découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Wintersleep – In The Land Of (album complet)
https://www.youtube.com/watch?v=ffan2mKjyV0&list=OLAK5uy_kvkFZsNBwd-Jcf-ueAVz4IA0ZrSYX7F0g

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here