Mettre le pied à l’Impérial avec Jon Spencer Blues Explosion qui joue dans le fond est, ma foi, très bon signe quand tu n’as jamais vu PONI ou Galaxie dans ta vie. Les deux groupes montréalais ont pris place devant un parterre bien rempli et bien excité. PONI est sans doute la meilleure surprise de la soirée en terme de compositions, de mélange stoner/pop/psychédélique. Galaxie s’est chargé de mettre le feu à la salle par la suite, sans trop de difficultés. Une soirée très rock, très dansante, à tel point que j’ai cru à un tremblement de terre quand Galaxie a démarré son set.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here