Ombre!
Résoudre la question

Un an et demi environ après la sortie de son premier EP, la formation Ombre! présente une nouvelle mini-galette de cinq chansons intitulée Résoudre la question. Si on pourrait être tenté de dire que ce EP réalisé par le leader du groupe Dany Asselin poursuit dans la même veine folk-rock, ce faisant, on passerait outre la grande évolution du groupe (qui est quand même passée de projet solo à band en bonne et due forme entretemps).

Comme on le disait plus haut, les chansons du EP sont résolument folk-rock et bien qu’elles ne pèchent pas par excès d’originalité, leur exécution est diablement efficace. Asselin a résolument le sens de la mélodie, comme on l’entend très tôt sur la première chanson, une magnifique ballade intitulée La bête à plumes, qui nous séduit malgré son air de déjà entendu. Parlant de plumes, l’auteur en a une belle. Les textes sont simples, mais imagés et conservent une touche de naïveté qu’on devrait célébrer davantage (non mais, un moment donné, y’a pas que le cynisme et la noirceur dans la vie). Même chose pour Un trou dans ta tête, une autre ballade folk-rock qui laisse toute la place à l’émotion.

Certaines chansons comme Les carcasses de tôle trahissent l’amour d’Asselin pour Karkwa (Louis-Jean l’aurait bien aimée, celle-là). C’est riche, c’est complexe, autant dans la rythmique que dans les arrangements, tout ça sans tomber dans le pastiche.

Les complices d’Asselin (Simon et Mathieu Leclerc, Félix Desforges et Gabriel Newlands) complètent celui-ci à merveille. Par rapport au premier EP, on sent qu’il y a réellement un effort de groupe où chacun met l’épaule à la roue, apporte sa contribution essentielle, que ce soit les guitares de Simon Leclerc ou les claviers, souvent très subtils, de Newlands.

Résoudre la question peut plaire autant aux fans d’indie comme Karkwa qu’aux amateurs de folk-pop à la Patrice Michaud (oui, j’ose). Non, comme on le disait plus haut, ce n’est pas le truc le plus original ou expérimental que vous allez entendre cette semaine, loin s’en faut. Mais avant de se lancer partout et d’explorer des sonorités encore inconnues, il faut maîtriser sa base. Et sur ce EP, Ombre! passe aisément le test.

Si vous aimeriez voir si ces chansons sont aussi efficaces sur scène (on pense que oui), on vous propose d’aller voir Ombre! ce mercredi 7 novembre au Maelstrom Saint-Roch. Ça va être un beau mercredi soir de rock doux. Le genre de soirées où il pourrait se mettre à neiger sans que ça nous dérange. Allez, on s’y voit! INFO