Texte : Marie-Laure Tremblay – Photos : Jacques Boivin

C’est les oreilles presque vierges que je me suis présentée au Grand Théâtre pour une soirée folk toute féminine et que j’ai pu y découvrir deux nouveaux albums, dans le cadre d’une série de spectacle au profit des Porteurs de musique. https://porteursdemusique.org/

Stéphanie Boulay – Photo : Jacques Boivin

En première partie, Stéphanie Boulay, la moitié blonde des Soeurs Boulay (c’est elle qui le dit!), est venue nous présenter quelques chansons de son premier album solo, Ce que je te donne ne disparaît pas, qui sortira le 2 novembre prochain. Accompagnée de son claviériste Alex MacMahon, elle a enchaîné plusieurs chansons de sa petite folk-pop qui décrit le quotidien. Elle a terminé sur la touchante Ta fille, seule à la guitare, émouvante.

C’est avec grand plaisir qu’on a retrouvé Safia en duo avec son très complice Joseph Marchand, dans un spectacle élaboré. La mise en scène et les éclairages soignés contrastaient agréablement avec la toujours spontanée auteur-compositrice-interprète.

Safia Nolin – Photo : Jacques Boivin

C’est sous un drap qu’elle nous est apparue, empoignant le micro, nous faisant hésiter entre le sourire de la mise en scène et le « motton » des paroles et de sa voix céleste interprétant Miroir. Elle nous a bercé avec plusieurs pièces de son nouvel album, le si bien nommé Dans le noir (Marie-Ève nous en a parlé ici) avec des pièces telles que Belvédère, Les chemins, La neige… Elle nous a aussi étonné avec quelques titres de son premier album (la toujours émouvante La laideur) et une poignée de reprises dont Loadé comme un gun (qui m’est restée dans la tête pour la soirée) et Belle, de Notre-Dame de Paris, interprétée à la sauce Safia.

Entre trois chansons et deux interventions décoiffantes, Safia nous a fait part d’idées farfelues (dans le genre: Eille on fait ça! Meuh? Oui!) qui ont bien amusé le public attentif et qui ont su détendre l’atmosphère entre les moments plus poignants. On a aussi été agréablement surpris par l’apparition sur scène de La Force, qui est venue interpréter Lesbian Break-up Song, dans une gracieuse envolée toute en harmonie.

En somme, une très belle soirée et pour cette tournée qui commence, nous vous suggérons vivement de l’attraper au vol! Ah et en passant, on rappelle aux caméramen de Sirius XM de s’habiller en noir la prochaine fois, vous étiez plutôt visibles sur scène…