PHOTOS : Festival d’été de Québec – 16 juillet 2022

The Soul Motivators – Photo : Jaques Boivin

Texte et photos : Jacques Boivin et Marion Desjardins

Pis, Rage Against the Machine, c’était bon? On n’y était pas, on a préféré un peu plus d’intimité en se tenant sur le bord des deux plus petites scènes. Plein d’artistes locaux et de jeunes pousses nous y attendaient, en plus de faire quelques découvertes ici et là.

Urban Science Brass Band – Photo : Jacques Boivin

À la scène Hydro-Québec, on a pu voir l’excellente chanteuse country-soul Tami Neilson. Des chansons solides, comme la voix de l’artiste, qui nous a fait vivre de nombreuses émotions. Ça s’est poursuivi avec The Soul Motivators, un gros band cuivré et funky avec Shahi Teruko, une leader qui ne manque ni de voix, ni de mordant. Ça s’est terminé avec Urban Science Brass Band, qui mélange fanfare et hip-hop d’une manière savoureuse. Délicieux!

Clay and friends – Photo: Llamaryon

Pendant ce temps, au parc de la Francophonie, Marilyne Léonard et son band ont montré une fois de plus que la jeune femme représentait bien l’avenir de la scène québ. Ça chantait très fort et notre Marion nationale était charmée. Magi Merlin était très énergique avec son RnB très efficace. Jay Scott était peut-être seul sur scène, mais il a fait chanter ses fans massés autant à l’intérieur et à l’extérieur du site (en plus d’inviter Koriass à venir faire un petit tour). Renforshort n’a peut-être que 20 ans, mais elle se donne entièrement sur scène et va chercher ses spectateurs un par un. On comprend pourquoi le FEQ la décrit comme un mélange entre Billie Eilish et Olivia O’Brien. Enfin, Clay and Friends a fait le party comme eux seuls savent le faire. Ils trippent sur Québec (parlant même de leur petit show au Maelstrom), et le public danse et chante. Ça fait même du bodysurfing… en canot! On ne se trompe jamais avec eux!

Maintenant, place aux photos!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.