Photos : Lancement d’« Apricity », de Winterglow, au Théâtre Petit-Champlain

Winterglow – Photo : Mathieu Breton

TEXTE : Marie Fillod (collaboration spéciale)

Cédric Langlois en première partie : C’est nu pieds que Cédric Langlois nous a invité.e.s dans son univers poétique, en toute simplicité, seul avec sa guitare et sa voix aux multiples personnalités. Avec beaucoup d’humilité, il nous a offert ses compositions qu’il présente comme des images qui lui viennent à l’esprit lui procurant alors des émotions qu’il retranscrit en musique. Beaucoup d’authenticité et de très belles mélodies!

Énergique lancement du EP « Apricity » de Winterglow : La voix puissante de Chanelle Tremblay, dotée d’un timbre rappelant les Dolores O’Riordan des années 90, soutenue admirablement par Marie-Ève Lajeunesse (choriste) ajoutant une texture propre au son de Winterglow. Franck Cayer, à la guitare douce, enveloppante, jamais de trop, le son toujours « juste », appuyé par William Gouadon, la force tranquille à la basse. Une section rythmique plus présente lors de spectacle (que sur le EP) avec la présence de Gabriel Thibault derrière la batterie. Chanelle Tremblay (chanteuse et claviériste), nous a offert une prestation empreinte d’une pure énergie contagieuse, reflétant son plaisir d’être sur la scène du Petit Champlain. Elle brillait par sa voix, sa présence, son humour naturel entre les chansons. Un vrai vent de fraîcheur en ce début de printemps!

Winterglow c’est une musique aussi puissante que vulnérable, aussi douce que forte, aussi planante que rock. Un mélange magnifique qui donne envie d’en entendre encore plus! Si The Cranberries et Agnes Obel avait eu un enfant, il s’appellerait Winterglow.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.