Eman & GenericTm – Représente de St-Roch Nord jusqu’à Beauport

Avec la reprise graduelle des spectacles à Québec, on nous a enfin donné la chance de profiter du lancement de l’album « Jefferson Chief ». Après presque un an à disséquer leur EP de six chansons, Eman & GenericTm débarquent finalement à la Source de la Martinière pour nous raconter l’histoire du légendaire cheval de Québec.

GenericTm ouvre la soirée avec un enchaînement de beat bien ficelé, qui nous transporte immédiatement dans le vif du sujet, le rap old-school sur une trame samplée. Confortablement installé sur scène, le disc-jockey nous balance des instrumentaux tous plus dodus les uns que les autres. Discrètement camouflé par le système de son, je suis certain que plusieurs personnes dans la foule n’ont pu se retenir de lâcher quelques mesures sur ces instrumentaux qui ne demandent qu’à être rappé.

La salle du petit bar de Limoilou est maintenant fin prête! Eman entre sur scène seul et commence à interpréter Jefferson Chief de long en large. Alors qu’il présente pour la première fois son dernier opus, le MC nous démontre toute son aisance et son expérience sur scène, prenant même le temps de partager un brin de sagesse rappelant à la foule « qu’il n’y a rien qui presse, de prendre son temps et que le temps est précieux ». Armé de sa cadence et de sa gestuelle unique, le rappeur se colle avec aisance aux productions old-school de GenericTm. Eman en profite alors pour se laisser aller dans l’inspiration du moment et il improvise pendant plus d’une minute une transition sans accroc pour « St-Roch Nord ».  L’artiste a également pris un moment touchant pour rendre hommage à un artiste et ami qui lui était très cher, Karim Ouellet, qui nous a malheureusement quitté en début d’année. Un moment rempli d’émotion que la foule a pris le temps de recevoir avec amour.

Tout au long de la soirée, on sent Eman heureux d’être de retour sur scène après un arrêt forcé pour l’artiste qui est habitué de faire le tour du Québec. Pendant qu’il nous présente son album qui esquisse la vie de la Capitale, le rappeur semble vraiment être à la maison et la foule lui rend la pareille avec un accueil chaleureux malgré la salle à capacité réduite.

Eman fait ensuite appel à la famille et invite sur scène L’incroyable Seif et KNLO pour interpréter des classiques de Alaclair ensemble tel que «Fussy Fuss», mais aussi de son répertoire comme « 20 Ouest » de l’album « 1036 ». KNLO reste ensuite sur scène pour backer Eman jusqu’à la fin du spectacle. Avec l’énergie et la générosité que les artistes ont dégagées sur scène, je crois que je peux m’avancer et dire que les rappeurs de Québec en ont plus qu’assez d’être sur le banc de touche et que le retour des spectacles en personne ne sera rien de moins qu’explosif!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.