Les monos à Nono : La musique essentielle

Peu importe ce qu’en pense notre gouvernement, les musiciens sont et resteront des travailleurs essentiels. Je peux vous garantir que sans le labeur créatif des artistes de la communauté émergente, mon confinement aurait fait bien plus de ravages sur ma santé mentale. Après une fin de session exigeante et l’adaptation aux contrecoups du reconfinement, me revoici fin prête à faire honneur à ceux qui ont dernièrement attiré mon attention.

LA.BELLE.JOURNÉE 1971 – LUMIÈRE

Le premier, mais non le moindre, LUMIÈRE! Dès ma première écoute en novembre dernier, j’ai été séduite par les airs joyeux de LA.BELLE.JOURNÉE 1971. La pièce est le premier morceau du projet solo du multi-instrumentiste Étienne Côté connu notamment pour Bon Enfant, Canailles, Nicolet et Diptyque. La pièce chaleureuse nous donne envie de monter les thermostats, question de reconnecter avec le climat estival. Étienne décrit d’ailleurs LUMIÈRE comme un projet musical à propulsion solaire. Le premier titre de cet album à paraître en 2021 est accompagné d’une vidéo débordante de couleurs qui pourraient bien vous donner des coups de soleil.

AVERTISSEMENT : Suite au visionnement de ce clip, vous pourriez être pris d’une envie irrésistible de faire l’acquisition de charmantes poules.

Donne-moi des sous – Pascal Larose

Pascal Larose, qu’on a pu découvrir jusqu’ici au côté d’autres noms de la communauté émergente de la ville de Québec tel que L i l a et Lane, nous présentait au début janvier la toute première mono de son projet solo. Avec comme seules paroles « Donne-moi des sous, donne-moi toute ton argent » répétées en boucle par les voix de Pascal et d’Ariane Roy, la pièce fait réfléchir à l’impact de la pandémie actuelle sur le milieu culturel. Enregistré à Limoilou au Studio Saveur, le titre est florissant de sonorités sensuelles et parfaitement complétées de solo de sax. Tel un acte de séduction, le morceau arrivera-t-il à convaincre l’auditeur de vider ses poches pour la survie des musiciens de Québec?

Le Fracas – Bleu Kérosène

Tout frais de vendredi dernier, Le Fracas est la quatrième pièce rendue disponible par le quintuor de la ville de Québec. Lors de mon entrevue avec le groupe l’été dernier, la fratrie Hagen-Veilleux avait laissé entendre que leur prochain EP proposerait un son plus riche que le précédent. On constate déjà une différence marquante sur ce nouveau titre mixé par Samuel Wagner. En plus d’un ajout de flûte par nul autre qu’Antoine Bourque, les rythmiques s’y révèlent plus entrainantes et s’harmonisent parfaitement avec le calme et la profondeur des mots d’Érika. Avec Le Fracas, nul doute que le prochain microalbum sera à la hauteur des attentes!

C’est tout, c’est rien – Aliocha

Le 6 novembre, Aliocha lançait sur les plateformes C’est tout, c’est rien, la version française de Forget My Blues que l’on retrouve sur Naked, son plus récent album. Dans son expression francophone, son timbre vocal rappelle un mélange entre Daniel Bélanger et Matt Holubowski. Celui-ci révèle chez Aliocha une douceur et une profondeur surprenantes. Espérons donc que ce premier titre dans sa langue maternelle ne sera pas le dernier.

Hot Box / Col Turkey – Jessy Benjamin

La version 2.0 de Jessy Benjamin est de retour avec une deuxième monoplage. En septembre dernier, je vous avais parlé de mon coup de cœur pour le ver d’oreille Florida Room. Toutefois si Hot Box / Cold Turkey se démarque moins que cette dernière, c’est avec bonheur que l’on retrouve le planant suave de l’artiste. Jessy Benjamin, c’est tout simplement des Hot Pads pour tes oreilles en ce mois de janvier.

ouest side – Ivytide

Depuis la sortie de leur EP Pardon our distance en juin dernier, le groupe indie montréalais a laissé sur les plateformes deux nouvelles monoplages, ouest side et text me when u get home. J’ai toutefois un penchant plus prononcé pour ouest side, la pièce qui m’a permis de les découvrir. On y entend des rythmiques s’appuyant sur des airs posés et planants qui laissent toute la place à la voix magnifique de Nathan Gagné. Le titre se révèle un ajout de choix (comme de nombreuses pièces du projet) à la liste de lecture accompagnant ton télétravail!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.