Grande sortie pour Flaussen

C’est par une bonne amie que j’ai entendu parler de Flaussen, un groupe de métal trop peu connu qui sortira sous peu un album. Elle semblait enthousiaste à l’idée que ecoutedonc.ca s’intéresse au projet et il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité. N’étant pas connaisseuse de métal (mais pas du tout), je me suis dit que c’était une bonne façon pour moi de m’y introduire et de sortir de ma zone de confort. Avant d’écrire cet article, je me suis entretenue avec Mathieu Drapeau, membre du groupe, pour en savoir plus, notamment, sur l’histoire de cette formation et ses principales inspirations. Je vous partage donc le résultat de notre échange afin de vous présenter ces talentueux musiciens. 

Dès la première écoute de l’album, je me suis questionnée sur l’origine du nom Flaussen. Mathieu m’explique que ce nom est inspiré du mot allemand “flausen” qui signifie non-sens ou absurdité. La présence du deuxième “s” n’est pas anodine. Il s’agit en fait d’une référence à Rammstein, un groupe qui les a beaucoup influencé. Rammstein devait à l’origine s’appeler Ramstein, mais un “m” supplémentaire a été ajouté par erreur lors de la création du groupe. Intéressant clin-d’oeil!

Lorsque je l’interroge sur les débuts de Flaussen, Mathieu m’explique que c’est d’abord pour le plaisir que lui, Benoit Bergeron (guitare rythmique) et Jonathan Savard (batterie), se sont réunis en 2005 pour faire de la musique. Leur motivation se limitait alors au plaisir de jouer en groupe. Mathieu Houde (guitare solo) et Alvéric Alie (ancienne basse) se sont ensuite joints aux 3 amis et Flaussen a officiellement été créé en 2008. Le groupe se définissait alors comme un groupe de reprises. Peu après, les membres ont finalement opté pour des compositions originales qui sont nées peu à peu. En 2012, ils ont présenté un premier EP de 2 chansons, entièrement “maison”, avec leur expérience de l’époque. En 2017, Benoit Bergeron et Alvéric Alie ont décidé de se séparer du groupe, ce qui a causé plusieurs changements et ajouts au sein du groupe. Mathieu Drapeau a alors pris le poste de chanteur et Jonathan Neault s’est joint au clavier, en amenant avec lui son expérience théorique et ses connaissances en production. Celles-ci ont été un atout précieux! En 2020, Yves St-Laurent a finalement complété la formation comme guitariste. 

Concernant le processus de création, Mathieu me mentionne que chacun des membres y participe en apportant librement ses idées, ce qui permet un plus grand partage des inspirations et une plus grande liberté et diversité des paroles et des sons. 

Pour ce qui est du style de musique du groupe, les membres de Flaussen s’inspirent de plusieurs groupes de métal, surtout de death metal mélodique dont Insomnium, Before the Dawn, Wolfheart, mais aussi Killswitch engage, Parkway Drive et Rammstein.

Avis aux curieux : c’est le 24 décembre prochain que Flaussen lancera l’album de 8 titres, fruit de leur expérience et des connaissances acquises dans les dernières années. Un véritable cadeau de Noël pour les fans! Je vous invite donc à découvrir Flaussen à votre tour, que ce soit en mangeant votre bûche de Noël ou devant le feu, mais avis aux oreilles sensibles de la belle-mère qui pourraient rester surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.