We Are Sunshine, nostalgie d’été par The Blaze Velluto Collection

The Blaze Velluto Collection. Photo : Nicolas Padovani

Le 12 novembre dernier, The Blaze Velluto Collection nous présentait en primeur, lors d’un spectacle virtuel diffusé du Pantoum, son nouvel album We are Sunshine. Le lancement a pris la forme d’une captation d’une trentaine de minutes, ce qui a permis aux fans d’avoir une opportunité d’assister au lancement de l’album à distance, gratuitement, à partir de la page Facebook du groupe. Une belle alternative, en contexte de confinement. Une fois de plus, on note la qualité sonore irréprochable des captations du Pantoum. Un baume pour les oreilles.

Déjà, The Blaze Velluto Collection nous avait mis l’eau à la bouche avec les 3 pistes du LP qui avaient été rendues disponibles, soit Fish Mountain Part 2, nous mettant d’emblée dans un état d’esprit très roadtrip, Love You Black qui nous présente d’abord des sonorités très asiatiques avant de passer à la ballade,  puis Kangaroo, heureux mélange de pop et de rock avec une mélodie amusante et entraînante. Notez que ces pistes sont accompagnées de leur vidéoclip, disponibles notamment sur Youtube. Ces-derniers semblent être, en quelque sorte, un hommage au cinéma, avec un côté déjanté assumé. C’est ce qu’on retrouve dans Kangaroo, illustrant la victoire d’un kangourou sur un boxeur précédemment invaincu. Côté amusant et ludique, à n’en pas douter.

En plus des 3 pistes déjà lancées, le groupe nous a présenté 7 pistes supplémentaires, mélange de vintage et de contemporain, avec un côté éclaté. Un style d’ailleurs décrit avec véracité comme ”rock folk psychédélique aux influences des années 60 et 70”. Sans oublier le côté très “ver d’oreille” de plusieurs pistes, dont The Rabbit Song que je me suis surprise à fredonner toute la journée tout en ayant l’envie irrépressible de danser. À noter que le lancement de l’album devait initialement avoir lieu avant l’été, on comprend donc le style très roadtrip qui aurait accompagné bien des gens en route vers des destinations québécoises cet été.

Sur scène, des artistes dynamiques avec une belle présence, nous faisant presque oublier l’écran qui nous sépare de la performance! Un plaisir manifeste qui se dégage et qui nous donne envie de rêver de nouveau à l’été, oubliant la noirceur de novembre. Tout pour nous faire attendre avec impatience une prochaine performance en live.

Ce lancement de la formation de Québec survient 2 ans après la diffusion de leur premier LP Weatherman, en 2018. À la guitare, à la voix et au clavier, on retrouve Blaze Velluto qui est accompagné de Guillaume Chiasson (basse), Jean-Étienne Collin-Marcoux (percussions et batterie), Little Miss Roy (voix, choeur), Odrée Couture-Bédard (choeurs), Anna-Frances Meyer (choeurs) et Tonio Morin-Vargas (percussions). À la prise de son, se joint également Steven Gibb (Lites Down) et on doit la réalisation à Tonio, Guillaume et Blaze.

Noter que les 10 pistes sont maintenant disponibles, depuis le vendredi 13 novembre, sur CD et sur vinyle. Mention spéciale pour l’esthétisme de la pochette de l’album qui est une œuvre artistique à elle-seule et qui est en pleine cohérence avec l’esprit du nouveau LP. 

En résumé, The Blaze Velluto Collection nous présente cette fois encore un album avec un côté vintage assumé qui saura plaire à coup sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.