La déesse Lysandre

Lysandre
Maison-Dieu
(Chivi Chivi)

La musique de Lysandre me fait beaucoup penser à Twin Peaks. C’est peut-être parce que j’écoute Twin Peaks en ce moment, mais l’ambiance de Maison-Dieu, le nouvel EP de Lysandre Ménard, a l’air tout droit sorti d’un rêve vintage. Dans un heureux mélange de dream pop et de post-rock, la musicienne et actrice offre une musique planante et suave qui m’a bien surpris à la première écoute. Il faut dire que Lysandre est assez talentueuse : avec un film de Léa Pool et deux albums avec The Loodies dans son CV, je lui devais au moins de prendre le temps d’écouter son nouveau projet.  

Maison-Dieu se déroule sous la thématique des mythes et est composé de quatre courtes chansons, toutes aussi différentes les unes que les autres. Perséphone est up-beat et pop, Artémis est davantage du côté de la dream pop, Kaïma dans le post-rock alors qu’Ulysse est presque ambiant. Les quatre tounes sont merveilleusement liées entre elles par la douce voix de Lysandre, qui chante juste et sensiblement. Le projet offre une diversité musicale très intéressante qui promet un futur intéressant pour Lysandre.

C’est très humble comme EP, ça ne se prétend pas être « the big thing ». On sent que le projet est quelque chose qui est venu tout simplement, par le biais de la passion.  J’attends déjà le prochain projet!

(N.D.L.R. : quand le drum et la basse se pointent dans Artémis, à chaque fois, mon cœur fond!)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.