Chroniques d’Austin – no. 8 : mars

Illustration © Madeleine Aubin
Illustration © Madeleine Aubin

En mars, la ville était en South by Southwest, ce qui signifie qu’un alignement d’étoiles québécoises sont venues défiler sur ses planches. Compte rendu astro-musical de cet événement céleste qui a culminé au Swan Dive, alors que la lune accomplissait son premier quartier.

POP Montreal et M pour Montréal @ SXSW, 15 mars 2019

Dans le ventre du cygne s’emmêlaient les fils de conversations en anglais et en français lorsqu’a surgi le premier signe du zodiaque…

Ghostly Kisses – Photo : Marie-Ève Fortier

«Gouverné par la Lune et par Jupiter, le Cancer fait face au Capricorne. Signe astrologique féminin dont l’élément est l’eau, le Cancer est à la fois sensible et intuitif. Parfois mélancolique, le Cancer aime les choses simples et il s’attachera toujours à prendre soin des autres : sa sensibilité est ainsi sans doute l’atout majeur de sa personnalité.»

Accompagnée par ses deux fidèles serviteurs (Louis-Étienne Santais et Antoine Angers), l’artiste nous a enveloppés de son électro-pop éthérée. Sa voix onirique flottait au dessus des lignes de guitares minimalistes, baignant dans les vaguelettes du synthétiseur et le groove planant des séquences. Elle nous a livré plusieurs compositions récentes, mais a aussi revisité Never Know, premier titre qu’elle ait jamais fait paraître. Ghostly Kisses nous a quitté sur une version de Zombie, des Cranberries, qui m’a donné des frissons.

 

Je me suis orientée vers l’Ouest, regagnant l’intérieur du bar pour assister à la rencontre céleste de la lyre du signe des poissons.

« Dernier parmi les signe du zodiaque, le Poissons fait face à la Vierge. Tout comme le Bélier, le Poissons est le symbole du renouveau mais aussi de l’éternité ! Son élément étant logiquement l’eau, le Poissons est quant à lui gouverné par la planète Mercure ce qui en fait une personnalité autant mystérieuse qu’imaginative ; le Poissons a également un très grand sens artistique. Sensible et empathique, le Poissons est capable de tous les sacrifices pour ceux qui l’entourent. C’est un rêveur qui peut parfois manquer de confiance en lui, être timide ou pessimiste… »

Emilie Kahn – Photo : Marie-Ève Fortier

Avec un jeu de harpe qui fascine toujours autant, ce signe aquatique a entamé sa toute première prestation à SXSW avec Swimmer,  l’une des pièces tirées de son album fraîchement paru en février. D’ailleurs, j’ai pu noter au fil de la soirée que plusieurs des chansons qui composent « Outro » font non seulement référence au rêve, mais aussi à l’eau… Et, justement, la musique d’Emilie Kahn avait de quoi nous faire plonger dans son monde de mélodies aériennes décorées, cette fois, d’ondes plus pop.

 

Mais trêve de rêverie. La soirée avançait et l’ambiance évoluait: on s’est rapidement retrouvés inondés par des volutes de saxophone et de claviers, saisis par une voix soul au groove irrésistible. Le Taureau faisait son apparition.

TiKA – Photo : Marie-Ève Fortier

« Signe féminin gouverné par Vénus et par la Lune, le Taureau fait face au Scorpion. Signe astrologique le plus stable du zodiaque, le Taureau a pour élément la terre. Proche de la nature, il recherche l’authenticité et il a la volonté de construire des choses durables. Même si c’est une personnalité sérieuse, il peut être tout aussi sensuel, généreux et surtout sincère. »

Sensuel, c’est le moins qu’on puisse dire de cette musique qui a extirpé les plus amorphes de leur léthargie pour les faire danser. Chantant avec toute son âme, TiKA nous entretenait tout en groove de la réalité des femmes noires. Une véritable ode constructive à la vie et à toutes ses couleurs.

 

On n’avait pas fini d’entendre résonner le saxophone dans cette soirée astrale. Or, après un séjour au Soleil, il s’est drapé de la brise cool de l’espace pour un voyage sur la Lune.

« Signe astro de la recherche de la sagesse, le Sagittaire fait face au Gémeaux. Sous l’influence de Jupiter, c’est un signe de feu : le Sagittaire a une personnalité rebelle tout en restant optimiste. Audacieux, il est ambitieux … et parfois sans doute trop impulsif ! Le Sagittaire est une personne sincère qui n’hésitera pas à dire ce qu’elle pense, quitte à parfois blesser les autres. La liberté est en fin de compte très importante pour le Sagittaire. Ayant le sens de l’humour et du contact humain, le Sagittaire aime être entouré tant que les choses ne deviennent pas trop compliquées. »

Les Louanges – Photo : Marie-Ève Fortier

Sages paroles que nous lançaient le Sagittaire sur fond d’électro-jazz-RnB au savant dosage de catchy et d’expérimental. Des réalités de tous les jours pitchées dans des faces qui devaient bien se demander ce que ça voulait dire, tous ces mots-là. Pourtant, ça n’a pas empêché les spectateurs anglophones d’apprécier la vibe et la verve des excellents musiciens qui propulsent Les Louanges. Si l’on reconnaissait les pièces de l’album, ces derniers y avaient ajouté des fioritures et des textures nouvelles qui se perfectionnaient alors que le temps filait. Le voyage interstellaire s’est terminé avec une Tercel bien montée.

 

Si l’on a pu se mettre la tête dans les étoiles toute la soirée, il faut dire qu’on nous avait gardé le feu d’artifice pour la fin. Explosions de couleurs musicales, d’intensité et d’ivresse de vivre accompagnèrent les pas du Bélier alors qu’il s’appropriait la scène.

« Premier des signes du zodiaque, le Bélier fait face à la Balance. Signe de l’initiative, de l’entreprise et de l’audace, son élément est le feu : le Bélier est un passionné. Avec un thème astral gouverné par Mars, il est indépendant et peut se montrer agressif. Mais le Bélier est également courageux, quelque soit son décan. Sa forte personnalité fait de lui un fonceur, il est la figure du meneur qui cherche également avant tout à être heureux. Véritable boule de feu, le Bélier est ainsi capable de grandes réalisations… »

Hubert Lenoir – Photo : Marie-Ève Fortier

Depuis notre dernière rencontre sous les cieux québécois, l’artiste en question semble n’avoir fait qu’aiguiser sa capacité à libérer une énergie incommensurable sur scène, ce qui a eu un effet fou sur les spectateurs en mars dernier. À Austin, difficile de faire danser les gens, et pourtant je les ai vus se déhancher, sauter et crier pendant qu’Hubert Lenoir se livrait corps et âme à sa musique. Encore une fois, les titres inédits qu’il a présenté avec sa troupe de musiciens semblaient empreints d’une certaine violence, flèche qui s’ajoute au carquois de Lenoir aux côtés des rayons de soleil de son indie-pop irrésistible. D’humeur généreuse, le groupe a aussi présenté Animal Song, tirée du dernier album des Seasons.

 

Voilà, ça fait le tour des apparitions stellaires qu’il me fallait vous partager à titre d’astro-critique. Je puis désormais me défroquer. J’aurais aimé attraper Helena Deland ainsi que Pottery lors de ce phénomène spectaculaire, mais il semblerait qu’il faudra attendre le prochain alignement favorable. D’ici là, que les constellations soient avec vous, et n’oubliez pas de contempler les étoiles de temps en temps.

PS: Toutes les définitions astrologiques ont été tirées de ce site super fiable recommandé par 5 astrologues sur 7.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here