(Texte : Katia Desgranges – Photos : Marion Desjardins)

Floes s’est fait connaître d’environ la moitié de l’assistance de vendredi soir dernier en faisant la première partie d’Elliot Maginot à la Salle Multi de Méduse, sous le thème d’une musique électronique très soul. Une belle entrée en matière, toute en douceur, pour réchauffer la salle qui semble avoir de grandes attentes après la sortie du nouvel album d’Elliot, le 2 novembre dernier. Pendant un moment, j’ai pensé à la musique du Grand Bleu, puis le rythme s’est intensifié jusqu’à donner le goût de danser. Très bonne présence sur scène quand on pense à la grande quantité de sons pré-enregistrés. Notez que l’album en question est disponible sur Bandcamp.

Elliot Maginot – Photo : Marion Desjardins

Comme prévu, l’accueil est très chaleureux, le public est déjà heureux. Elliot va entremêler les pièces avec des histoires à dormir debout, toutes mieux ficelées les unes que les autres, comme il semble doué pour le faire. Sérieusement, il se protège en mettant la barre très basse, ce qui rend la chose encore plus hilarante. Pour ceux qui ont hésité à sortir de leur confort, vous avez manqué tout un concert! Il était accompagné de 7 musiciens: Marie-Claudel Chénard – basse, Vithou Thurber Prom Tep – clavier, Mathieu Leguerrier – batterie, Jean-Philippe Hébert – guitare, Félix Petit – saxophone, Marianne Bertrand – violoncelle et Ariane Brunet – choriste

Ça donne un résultat fantastique! Elliot dit être perturbé par une nouvelle odeur sur la scène, celle du saxophoniste, qui vient donner beaucoup de puissance à la musique plutôt douce. Simplement, lorsqu’un groupe est heureux d’être sur scène, ça paraît et ça rend la musique encore plus belle, les gens meilleurs, sans nécessité de conférencier – fallait être présent pour comprendre l’allusion. Une soirée bonne pour le moral!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here