Orelsan (+ Shirazee) – Impérial Bell, 19 septembre 2018

Orelsan – Photo : Nicolas Padovani

Shirazee, fervent admirateur d’Orelsan, ouvre la soirée avec une énergie joviale et festive. Un excellent meneur de foule. Il paraît qu’on est meilleur que Toronto pour capter. On a réclamé un rappel, mais on n’a rien eu. Cependant, l’artiste a été là à cent pour cent. Belle découverte pour moi.

Shirazee – Photo : Nicolas Padovani

Si Orelsan était entré sans entracte, cela aurait explosé tellement ça chauffait. Dès lors, la foule s’est mise à scander « une chanson, Aurélien, une chanson, Aurélien », et ce, plusieurs fois dans la soirée. Belle référence à son clip La fête est finie.

Dès les premières pièces, on a droit à son tube, Basique, et l’ambiance monte d’un autre cran. Son invité, qui se pointe à tout moment pour ajouter des sons et des pas de danse, serait là pour le style, selon le chanteur. Pendant la pièce Zone, très rythmique, Orelsan commence à toucher les mains levées en suivant le rythme. Le public est charmé, mais ce n’est rien en comparaison du moment où il s’assied sur le bord de la scène pour chanter Notes pour trop tard. Du balcon de l’Impérial, on a vu un mouvement de foule extraordinaire se resserrer en demi-cercle autour de lui. Sérieusement, on aurait pu entrer le double de personnes dans la salle, cordés comme ça.

Orelsan – Photo : Nicolas Padovani

Orelsan prend le temps de bien présenter ses musiciens, qui participent activement au spectacle. Le batteur danse en jouant, car il joue debout. Le bassiste, quant à lui, se roule par terre pour imiter le saoulon de l’histoire qui se chante. Celui du centre, l’analyste des chansons, ajoute des effets un peu partout. Et il y a le plus jeune, qui met les voix de meufs par-ci par-là. Orelsan nous annonce qu’il termine avec La fête est finie, mais ajoute plusieurs pièces pour revenir avec Basique en vraie finale. Nous n’aurons pas droit au rappel, malgré la persistance à le demander. La salle a mis du temps à se vider, et c’est quand les techniciens ont remballé leur matériel que tous ont compris que la fête était réellement finie. Nous sommes chanceux d’avoir cette qualité de prestation dans une salle si conviviale.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *