Empreint d’une énergie incroyable, Lachy Doley Group, que j’ai découvert au Festival de Blues de Donnacona l’été dernier, est en tournée au Canada en ce moment.

Pour un soir, La Taverne de St Casimir s’est remplie d’amateurs de blues. La soul n’a d’autre choix que d’enivrer le public avec un Hammond C3 sous les doigts de Lachy. Le groupe offre un spectacle bien senti et très intense. Lachy joue avec tout son corps en plus des trois étages de claviers, la rangée de pitons et le « whammy clavinet » qu’il maîtrise. Il en sort des sons surprenant, forts d’une énergie et de sentiments incroyablement contrastants. On peut bien le surnommer le Jimmy Hendrix de l’orgue. C’est actuellement le joueur d’orgue le plus célèbre au monde.

De Sydney en Australie, Lachy Doley est accompagné de ses amis Jackie Barns à la batterie et Chris Pearsons à la basse.

Comme l’endroit est intime, je me suis permis de leur poser des questions. Bien qu’ils fassent à l’occasion des reprises, tout leur matériel est original. Ils sont très contents de visiter le Canada et le festival de Jazz de Montréal les a énergisé avec la foule immense qui était présente. En les quittant, ils se dirigeait vers Ottawa pour finir au festival De Blues du Mont Tremblant.

Sur leur site internet, il est aussi possible de télécharger quelques pièces gratuitement :
http://www.lachydoley.com