Graphisme: Gabriel Pelletier

L’équipe du Festival OFF de Québec nous dévoilait aujourd’hui sa programmation pour l’événement qui se tiendra du 4 au 8 juillet prochain. Entre les prestations de Dans Brume et Harfang, que nous pourrons tous deux voir lors du festival, les organisateurs nous ont donné quelques détails sur cette foisonnante offre musicale qui, on le rappelle, fera bouillonner le complexe Méduse, le Parvis de l’Église Saint-Jean-Baptise, le Sacrilège et le Fou-Bar, sans compter les DJ sets de la Cuisine et les brunchs musicaux à la Barberie.

Misant cette fois encore sur les artistes locaux et sur la découverte musicale, cette édition prend aussi des allures plus festives pour célébrer le 15e anniversaire du OFF. C’est ce que nous a annoncé d’emblée Guillaume Sirois, le directeur général du festival, en mentionnant au passage que 23 des 40 artistes programmés étaient originaires de la Vieille-Capitale.

De la musique pour tous les goûts

Dévoilement Festival OFF de Québec – Photo : Jacques Boivin

Entre la pop du charismatique Anatole (à qui l’on a donné carte blanche pour son spectacle), le groove irrésistible de Choses Sauvages et la psych-dream-pop d’Anemone, il y aura donc de quoi danser et célébrer. Sans compter les nombreux DJs qui feront vibrer le hall du complexe Méduse ainsi que la Cuisine. Fait intéressant, on a pu remarquer que tous les DJs du Méduse étaient originaires de Québec cette année.

Entre ces escales festives, la 15e édition du Festival OFF propose aussi une variété de styles musicaux allant du punk hardcore d’Albatros jusqu’au shoegaze japonais de Teke Teke en passant par le hip-hop électro-jazzé de LaF, le folk progressif de Dans Brume ou encore la poésie orchestrale d’Aurore. Ce sera l’occasion parfaite pour les spectateurs de découvrir de nouveaux champs musicaux encore peu explorés.

 

Une panoplie d’expériences uniques

Dévoilement Festival OFF de Québec – Photo : Jacques Boivin

Depuis sa tendre enfance, le Festival OFF de Québec a misé sur la différence. Il propose chaque année des spectacles signatures, des artistes qui ne sont pas présentés dans les gros festivals (pas encore!) et des expériences uniques pour ses spectateurs. Cette année ne fait pas exception.

En guise d’ouverture, le 4 juillet, le groupe local Harfang partagera la scène avec un ensemble de cordes dirigé par Gabriel Desjardins. On s’imagine déjà assez bien comment leur électro-folk-rock planant s’amalgamera avec le timbre suave des violons, altos, violoncelles et contrebasses.

Suivra la représentation intégrale (musique, costumes et tout, qu’on nous a dit !) de Joe’s Garage, l’opéra rock de Frank Zappa. Plus qu’une première québécoise, c’est peut-être même bien la première représentation mondiale de cette œuvre dans son intégralité. Avec Isabelle Cormier comme directrice et Alexandre Martel à la mise en scène, on se doute que ça sera grandiose.

Et ça, ce n’est que le 4 juillet. Il y a encore la prestation multidisciplinaire et audiovisuelle de l’artiste local VINCENT, qui présentera pour la première fois son électro devant public. Il y a encore l’«écurie» Dondepiano, regroupant d’excellents musiciens de Montréal, qui présentera trois spectacles différents, tous à la frontière entre la musique populaire et l’avant-garde. Il y a encore… beaucoup trop de choses pour que tout soit mentionné ici. C’est pour ça que la programmation complète est disponible .

 

Place aux femmes, encore et toujours

Si la scène locale est bien représentée, le 15e Festival OFF comporte aussi son lot de femmes inspirantes. Qu’elles soient auteures-compositrices-interprètes comme Laura Babin, rockeuses aguerries comme Laurence Gauthier-Brown de la formation Pure Carrière ou encore DJ, comme celles qui se passeront les platines jeudi, vendredi et samedi soir au Méduse, elles sont toutes bourrées de talent et sauront vous le démontrer. On peut aussi mentionner au passage le projet hommage à Vashti Bunyan, une figure fondatrice du folk expérimental, qui sera mené à bien par des musiciennes de Montréal telles que Johannie Tremblay et Alexandrine de Chassepareil ou encore Mélanie Venditti, qui prendra l’alto pour l’occasion.

 

Un festival fidèle à lui-même

Dévoilement Festival OFF de Québec – Photo : Jacques Boivin

Tandis que la directrice de la programmation Sophie Bernier passait le flambeau à Jean-Étienne Collin Marcoux cette année, et ce après 10 ans de loyaux services, le festival semble avoir su conserver la vision qu’il porte depuis ses origines. On espère que le OFF de Québec continuera à faire rayonner la scène locale et émergente, à faire découvrir à son public d’excellents groupes et à lui faire vivre des expériences inoubliables (et ce, rappelons-le, soit gratuitement soit pour un prix dérisoire) pour encore 15 autres belles années, minimum !

D’ici-là, vous pouvez vous procurer la passe du festival (qui permet de voir les spectacles au complexe méduse) à la chocolaterie Érico, au disquaire le Knock-Out ou encore en ligne, sur le site du point de vente (ou ci-dessous). On vous souhaite un bon festival OFF, et on se voit là-bas !