Riverside – Impérial Bell, 24 avril 2022

Devant une foule conquise d’avance, Riverside a rempli l’Impérial Bell le 24 avril dernier pour célébrer son 20e anniversaire. Son 21e pour être plus précis, Covid oblige.

La première partie était assurée par Randy McStine. Seul avec sa guitare acoustique et ses effets électroniques, il a démontré combien il maitrise son art. Mis à part quelques personnes au fond, les oreilles étaient très attentives dans la salle. Collaborateur avec des membres de groupes comme King Crimson, Porcupine Tree ou King’s X, les fans de rock progressif dans la salle ont particulièrement apprécié sa présence durant 30 minutes.

Les deux dernières années ont été l’occasion de ralentir pour le groupe Polonais Riverside. Les membres en ont profité pour développer leurs projets solo (quatre albums pour Mariusz!). La présence du nouveau guitariste Maciej Meller affirme la volonté du groupe à continuer après le décès du guitariste et membre fondateur Piotr Grudzinski en 2016. Le nouveau venu signe plusieurs pièces du septième album « Wasteland » paru en 2018. Le groupe en a d’ailleurs profité pour annoncer la sortie d’un huitième album studio en 2023. À son arrivée sur scène, le bassiste-chanteur Mariusz Duda nous a dit adorer venir jouer au Canada.

Le spectacle débute par la pièce The Same River, premier morceau du premier album sorti en 2003. Il y avait de la nostalgie dans la salle. Pour ma part, c’était la première fois que je voyais l’un de mes groupes préférés. Avec des compositions d’une durée moyenne de 8 minutes, nous avons eu le plaisir d’écouter une dizaine de compositions, dont la puissante pièce Second Life Syndrome (15:40 minutes) en finale, avant les deux rappels. Riverside promet de revenir cet hiver. C’est à ne pas manquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *