Bosko Baker au GTQ : Un lancement d’album dansant, familial et réussi!

Bosko Baker – Photo : Léo Moffet

Après avoir charmé les rues de Québec, c’était sous le feu des projecteurs que Bosko Baker a su conquérir son public au Studio Telus du Grand Théâtre de Québec, le 3 avril dernier, lors du lancement de son premier album « Fixin’ to grow ». C’est le sourire collé aux lèvres et avec une énergie déjà débordante que le groupe a fait son entrée sur scène avec l’envie évidente de casser la baraque! Dès ce moment, dès le début du spectacle, le public savait déjà qu’une soirée endiablée les attendait. Enchaînant solo par-dessus solo et partageant une chimie hors du commun, les musiciens de Bosko Baker nous ont transportés, tout au long du lancement, au cœur même d’un folk-bluegrass-punk-ragtime enjoué, familial et franchement efficace.

C’était finalement une soirée aussi festive que prévue (et même plus!), rythmée par la batterie de Gabriel St-Pierre, la contrebasse d’Olivier Amyot-Ladouceur, la mandoline & le violon de Simon Veilleux et le combo guitare-harmonica de Bosko Baker. On a même eu droit à du gazou! Une soirée également empreinte de sensibilité et de douceur qui restera assurément gravée dans la tête de plusieurs. En résumé, Bosko Baker, c’est une histoire d’amour, d’amitié, de famille et de folles péripéties festives.

Bosko Baker, de la musique pour danser, de la musique qui fait du bien, de la musique qui ensoleillera assurément ton matin. Que demander de plus! Le premier album, « Fixin’ to grow » est disponible, depuis le 1er avril 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.