PRIMEUR : anguilles déplace de l’air avec « Démarre un cyclone »

anguilles – Photo : Liana Paré

On l’a vu aux côtés de David Marchand au sein du groupe Eliza. Il a joué de la basse avec Bleu Nuit. Maintenant, l’artiste montréalais Philippe Cengarle prend un virage rock avec son projet anguilles. Intitulé Démarre un cyclone, ce simple aux accents krautrock a été enregistré en compagnie de Nicolas Gaudreault (Bleu Nuit), Simon Malouin et Jean-Sébastien Gervais (Look Sacré) ainsi que la violoniste Élise Paradis.

Ce nouvel extrait marque une avancée significative de la formation comme en démontre la nature plus corrosive du discours, dépeignant un récit idyllique ramifié de thèmes cryptiques tels que la négation de soi et sa renaissance. Sous un regard prophétique, c’est par une groove caustique qu’anguilles se livre à un capharnaüm d’ébats dissociatifs.

Philippe Cengarle

C’est incisif, c’est mordant. Y’a beaucoup de poésie dans le texte qui demande qu’on s’y arrête quelques instants. Sur le plan musical, ça groove et les lignes mélodiques sont originales. Pas radio commerciale-friendly pour deux sous, Démarre un cyclone est une pièce à la fois chaude et rafraîchissante.

On vous la propose en primeur juste ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *