[FEQ] Québec en vedette à son festival d'été!

Photo de couverture : Gab Paquet, par Marion Desjardins Pour son cinquantième anniversaire, le Festival d’été de Québec accueillera quelques-uns des plus grands noms mondiaux sur la scène musicale. On n’a qu’à penser à PinkDJ ShadowKendrick LamarLady AntebellumFlumeMetallicaGorillaz et à Muse. Mais saviez-vous que les artistes de Québec auront également la chance de briller au FEQ, et ce, pas seulement sur les plus petites scènes? Non, vous ne le saviez pas? Ça tombe bien, nous sommes là pour vous en parler! Voici un portrait d’artistes d’ici que vous aurez la chance de croiser sur les différentes scènes du Festival. Pierre-Hervé Goulet – 6 juillet, 18 h 30, Scène Fibe [caption id="attachment_61770" align="alignright" width="300"] Pierre-Hervé Goulet – Photo : Jacques Boivin[/caption] L’auteur-compositeur-interprète Pierre-Hervé Goulet fait beaucoup parler de lui depuis quelque temps : son album Faut qu’on bouge a attiré l’attention des médias pour son folk à saveur parfois reggae, parfois blues, parfois chanson française. Goulet est un des jeunes hommes les plus dynamiques sur la scène de Québec. Qui d’autre pourrait livrer en mains propres son album aux gens qui l’achètent? Ah, on allait presque l’oublier : Pierre-Hervé a remporté les grands honneurs des Apéros FEQ, devant Laurence Castera, Jérôme St-Kant et Val Thomas!   Tze Texas Redmecs – 6 juillet, 22 h, L’Anti Bar et spectacles Le groupe de Québec Tze Texas Redmecs revisite le country, le folk et le bluegrass avec une énergie hors du commun. Leur plus récent album, Cheyenne, paru sous la bannière WY Bunch, est un album qui montre l’étendue du registre de ces bandits au coeur tendre. [bandcamp width=100% height=120 album=3782585981 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]     Mr. Weather – 7 juillet, 17 h, L’Anti Bar et spectacles Mr. Weather ne fait pas dans la dentelle, mais ça n’empêche pas le groupe d’offrir un son qu’il a bien peaufiné. Les influences sont diverses (Cream, Iron Maiden), les guitares sont omniprésentes, les structures sont solides. Les amateurs de hard rock devraient apprécier. [bandcamp width=100% height=120 album=401442407 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   L’Orchestre d’hommes-orchestres, du 7 au 16 juillet, 18 h 30, Parc de l’Amérique française L’ODHO, fondé à Québec en 2002, est un collectif d’artistes interdisciplinaires et indisciplinés. Ils font tout et n’importe quoi et cette année, ils feront des clins d’oeil à notre imaginaire collectif. Comment? En faisant se mélanger les époques, les cultures et les personnages! Ça va être juste bon.   Aeternam – 7 juillet, 22 h, L’Anti Bar et spectacles Un autre groupe qui ne fait pas dans la dentelle! Aeternam, c’est du gros death metal mélodique avec tous les éléments obligatoires du genre. Des solos de guitare, des rythmes enlevants, une voix gutturale qui semble parfois venir d’outre-tombe. Ça sent la grosse messe! [bandcamp width=100% height=120 album=2244315879 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]     Floes, 8 juillet, 17 h, L’Anti Bar et spectacles Samuel Wagner, Simon Tam et Pierre-Philippe Thériault s’amusent follement avec Floes. Cet espèce d’amalgame d’électronique, de hip-hop et de soul est un autre moyen de transport sur mesure pour la voix de Wagner (que vous connaissez aussi pour son travail avec Harfang). Quand le trio joue, on ferme les yeux, on se laisse porter, on sourit. Mettons qu’il pleut samedi, Floes devrait être capable de faire fuir les nuages. C’est pas donné à tout le monde! [bandcamp width=100% height=120 album=2018972196 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Never More Than Less, 8 juillet, 19 h, Scène Loto-Québec Les vétérans de la scène post-hardcore de Québec sont de retour depuis peu avec un nouvel album Peace War Whatever. Ce n’est pas pour les oreilles sensibles et il faut avoir un coup solide pour suivre le rythme en hochant rageusement de la tête, mais dans le genre, c’est du gros calibre! [bandcamp width=100% height=120 album=3407261764 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]     De la Reine, 8 juillet, 22 h, L’Anti Bar et spectacles Un autre projet pop accrocheur! Jean-Étienne Collin Marcoux, Odile Marmet-Rochefort et Vincent Lamontagne (un autre trio!) y vont également d’une pop remplie de soul, mais ils y ajoutent une touche de sensualité (que ce soit par la voix d’Odile ou par les riffs de Vincent) et un beat d’enfer (allô JE!). On s’approche du trip-hop bio. En français, en plus! [bandcamp width=100% height=120 album=2724682713 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Jonathan Roy, 9 juillet, 19 h, Scène Loto-Québec Oui, oui, Jonathan Roy, l’ancien gardien goon des Remparts! Il a enregistré son dernier album avec Corey Hart et on va l’admettre : même si on n’est pas particulièrement fan, il y a quelques bons moments.   Les Trimpes, 10 juillet, 17 heures, L’Anti Bar et spectacles Le groupe de Québec fait du gros blues rock ben accessible. Pensez à Offenbach, fin années 1970, début années 1980. De la musique de party sans prétention, qui devrait bien commencer votre soirée! [bandcamp width=100% height=120 album=2620698976 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Gabrielle Shonk, 10 juillet, 19 h, Scène Bell On peut voir l’auteure-compositrice-interprète de Québec un peu partout depuis quelque temps. Gabrielle a signé un beau contrat avec un major, Universal, qui devrait lui ouvrir de nombreuses portes partout. Sa chanson Habit, bien bluesée, lui va comme un gant. Gabrielle a de magnifiques compositions que de nombreux fans de country-pop, venus pour Lady Antebellum, vont découvrir. Mais nous, on va aller faire un détour sur les Plaines juste pour elle. [bandcamp width=100% height=120 track=2418446064 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]     Gilles, 11 juillet, 17 heures, Scène Fibe Les membres du trio indie pop Gilles font de la musique ensemble depuis qu’ils ont 10 ans, et ça paraît par la cohésion de leurs compositions. Avec un minimum d’arrangements, le groupe réussit à attirer l’attention grâce à ses textes intelligents et ses mélodies accrocheuses. De nombreux passants vont tendre l’oreille! [bandcamp width=100% height=120 track=3055182272 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Jérôme St-Kant, 11 juillet, 18 h 30, Scène Fibe Ne vous fiez pas à ses interventions parfois décousues, ni à son air parfois très slacker. Jérôme St-Kant sait écrire des chansons. C’est lent, langoureux, c’est pas toujours mature, mais c’est proche du quotidien et de la réalité d’un paquet de jeunes mélomanes qui se reconnaissent chez ce grand garçon. Ça va être ben ben ben chill. [bandcamp width=100% height=120 album=1733304537 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Les Goules, 11 juillet, 19 heures, Scène Bell De kessé? Les Goules sur les Plaines? Le groupe punk le plus théâtral de Québec va envahir la grande scène avec sa musique irrévérencieuse (Fermez vos gueules!), ses guitares dans le tapis et la personnalité unique de Keith Kouna. Les jeunes fans des Cowboys Fringants et les moins jeunes fans de Lisa LeBlanc n’ont qu’à bien se tenir, ça va brasser à l’avant de la scène Bell! [bandcamp width=100% height=120 album=3708334768 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Manu Militari, 11 juillet, 19 heures, Scène Loto-Québec Le rappeur-parolier originaire de Québec Manu Militari n’a pas la langue dans sa poche. Le besoin constant de s’exprimer l’a amené à écrire un roman paru en 2016. Les paroles de ses chansons sont crues, sans tomber dans la vulgarité. Un rappeur engagé et engageant.     Laurence Castera, 12 juillet, 17 heures, Scène Fibe Laurence Castera propose un indie folk intelligent, aux accents très pop. Finaliste aux Apéros FEQ, on pourra apprécier un jeune homme en pleine possession de ses moyens, qui déborde d’énergie sur scène. [bandcamp width=100% height=120 album=10177983 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Gab Paquet, 12 juillet, 19 h 30, Scène Hydro-Québec Gab qui? C’est qui, ce grand insignifiant qui ouvre pour Michel Louvain? NEXT… Naaah, je blague! [caption id="attachment_61787" align="alignright" width="300"] Gab Paquet – Photo : Marion Desjardins[/caption] Gab Paquet, c’est le chanteur de charme du nouveau millénaire. Avec son pad, sa moustache et sa voix suave, Gab n’aura aucun mal à faire tomber toutes ces femmes (et ces messieurs aussi, s’ils en ont envie) dans les pommes. Tout le monde aime sa pop sortie tout droit des années 1980, ses chansons qu’on peut prendre drôlement au sérieux ou avec un grain de sel et la théâtralité incroyable du personnage! Si on se fie aux centaines de personnes qui se sont arrêtées pour son spectacle aux Francofolies en juin dernier (et qui sont restées jusqu’à la fin pour l’applaudir à tout rompre) ou à sa prestation intime dans un Zénob bien rempli à Trois-Rivières pas plus tard que vendredi (avec des fans qui connaissaient toutes ses paroles par coeur), ça va tout simplement être épique! Là, tout ce qu’on veut, c’est un duo avec le grand Michel. Honnêtement, c’est le moment que j’attends le plus au Festival cette année! [bandcamp width=100% height=120 album=1883570644 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]     Lou-Adriane Cassidy, 13 juillet, 17 heures, Scène Fibe Plus d’un an après sa participation à La Voix, la jeune interprète s’est entourée de musiciens et d’auteurs-compositeurs qui façonnent, avec elle, un univers qui lui ressemble. On est bien curieux d’entendre le résultat. On va en avoir un avant-goût ce soir!   Cardinals Pride, 13 juillet, 17 heures, L’Anti Bar et spectacles Les amateurs de metalcore vont en avoir pour leur argent en début de soirée avec Cardinals Pride. C’est agressif, mélodique et ça donne juste le goût de partir un gros moshpit. Même à l’heure du souper! [bandcamp width=100% height=120 album=1400104200 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Amélie No, 13 juillet, 18 h 30, Scène Fibe On l’a connue avec le groupe I.No. Son plus récent single, Stranger Body, groove pas possible. Une des plus belles voix de Québec (qui en compte des capables)! À (re)découvrir, ne serait-ce que pour la passion de la jeune femme!   Mute, 13 juillet, 19 h 45, Impérial Bell Mute roule sa bosse sur la scène québécoise punk-rock depuis plus de quinze ans. Même si vous n’aimez pas le genre, difficile de ne pas rester indifférent à la qualité des mélodies, aux rythmes entraînants et aux solos de guitare enlevants. Un groupe d’ici qui a côtoyé les grands du genre! [bandcamp width=100% height=120 album=3786635475 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]     Boundaries, 13 juillet, 22 heures, L’Anti Bar et spectacles Un autre groupe de Québec qui fait dans le punk-hardcore qui déménage, Boundaries est un choix sensé pour terminer sa soirée après les Mute et MxPx qui auront joué juste à côté, à l’Impérial Bell! Arrivez tôt, ça risque d’être plein! [bandcamp width=100% height=120 album=1244081002 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Val Thomas, 14 juillet, 17 heures, Scène Fibe Elle a une voix d’or, ses chansons folk pleines de blues sont de jolies petites bombes qui explosent dans nos coeurs. Elle peut jouer la douceur comme elle peut être féline à souhait. Accrocheuse, envoûtante, tout en restant sympathique, Val Thomas risque de se faire un paquet de nouveaux fans! [bandcamp width=100% height=120 track=929610135 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Laura Lefebvre, 14 juillet, 17 heures, L’Anti Bar et spectacles En seulement deux petits singles, Laura Lefebvre a capté l’attention de la scène de Québec. Un folk mélancolique, intelligent, une personnalité attachante, tout est là pour faire une maudite belle découverte! [bandcamp width=100% height=120 track=2059255809 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Metalord, 14 juillet, 19 heures, Scène Bell Le groupe de Québec originaire de Charlevoix propose un mélange de thrash metal des années 1980 et de métal moderne. Ça devrait plaire aux fans de Metallica qui envahiront les Plaines tôt en soirée. Je devrais pouvoir vous en parler, parce que fiston est justement un fan fini… de 12 ans!   Harfang, 14 juillet, 19 heures, Scène Loto-Québec Pour les lecteurs d’ecoutedonc, Harfang, c’est un peu comme Gab pis Anatole. On les suit partout. Le dernier album Laugh Away the Sun est magnifique, pis c’est pas juste à cause de la voix de Sam Wagner (mais bon, ça aide). Les chansons nous font rêver, les arrangements, de leur côté, sont d’une grande finesse. C’est encore mieux sur scène, où les gars peuvent montrer tout leur talent. Tout ce qu’on souhaite, c’est que leur musique tout en subtilité ne se fasse pas enterrer par Metalord, qui va jouer tout près. [bandcamp width=100% height=120 album=891255978 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Velvet Vice, 14 juillet, 22 heures, L’Anti Bar et spectacles La formation Velvet Vice, qui se situe à la croisée du rock et du funk, propose des chansons aussi sensibles que sensuelles, tout en nous faisant bien groover! [bandcamp width=100% height=120 album=2481828675 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Caravane, 14 juillet, 23 h 30, Impérial Bell Oh, nos rockeurs au coeur tendre blaguaient beaucoup lorsqu’on a annoncé que leur spectacle allait suivre une soirée hip-hop à l’Impérial, mais on sait qu’ils vont prendre leur prestation très au sérieux, comme c’est à leur habitude. En plus, un spectacle de Caravane en ville, c’est l’occasion de jouer full band +, avec des amis! Du bon gros blues rock qui grafigne le coeur tout en étant facile d’accès. Si vous ne les avez pas encore vus en spectacle, garrochez-vous! [bandcamp width=100% height=120 album=3222948353 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Mhedved, 15 juillet, 17 heures, L’Anti Bar et spectacles La formation hardcore Mhedved plaît aux amateurs de musique fâchée. Normal, c’est lourd, c’est agressif, tout en restant mélodieux! [bandcamp width=100% height=120 album=517157131 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Émeraude, 15 juillet, 17 heures, Scène Fibe Émeraude, c’est de la pop atmosphérique, juste assez entraînante pour nous faire shaker un peu le popotin tout en nous permettant de nous concentrer sur les textes et les mélodies accrocheuses. Le dernier simple, Garde la cadence, promet de belles choses pour le successeur du premier EP du groupe, déjà très raffiné! [bandcamp width=100% height=120 track=4285497406 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Raton Lover, 15 juillet, 18 h, Scène Hydro-Québec Raton Lover, ce sont les chefs de file du Québéricana, un alt-country qui puise autant ses racines dans le rock du Sud des États-Unis que dans l’indie brillant des Wilco de ce monde. Tout ça avec une touche très québécoise qui ratisse large. Aussi enjoués qu’ils peuvent être introspectifs, les spectacles de Raton Lover sont de maudites belles occasions de célébrer la vie et l’amour de la musique. [bandcamp width=100% height=120 album=1763767554 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Mauves, 15 juillet, 18 h 30, Scène Fibe Mauves, c’est de la musique aussi coco que son dernier album. Un indie capable d’aller dans tous les sens, tantôt folk, tantôt rock, toujours extrêmement mélodieux (maudit qu’il y a du Beatles dans Longtemps). Et les textes sont toujours savoureux. Peut-être un peu trop intello pour les fans de Kaïn… mais non, c’est une blague! Mauves, ça s’apprécie super facilement, surtout en montant lentement vers les Plaines pour aller voir Gorillaz! Un arrêt obligé! [bandcamp width=100% height=120 album=2342322794 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   WhiteNails, 15 juillet, 22 h, L’Anti Bar et spectacles Le premier album de WhiteNails, paru en mai dernier, a obtenu un beau succès critique et devrait attirer une pas pire foule à L’Anti. Normal, Québec aime ça, le stoner, pis WhiteNails en propose du très solide. Les guitares sont pesantes, les mélodies accrocheuses, on se surprend à hocher la tête sur toutes les chansons, pis ça sonne comme une tonne de briques. Une belle fin de soirée en perspective! [bandcamp width=100% height=120 album=1568899229 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small] Lesbo Vrouven, 16 juillet, 17 h, Scène Fibe Depuis plus de 10 ans, Lesbo Vrouven nous balance son disco-punk décapant dans les oreilles. Sam, Hugo et Jean-Christophe ont une énergie incroyable et les prestations du groupe sont des partys complètement déjantés. Et croyez-le ou non, c’est totalement accessible aux oreilles néophytes! [bandcamp width=100% height=120 album=3034627262 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]   Liana, 16 juillet, 18 h, Scène Hydro-Québec Liana Bureau est dans la zone. Elle exploite un genre, le RnB, peu exploité au Québec. Elle sait écrire des chansons pleines d’émotions tout les accompagnant d’un groove irrésistible. Et pour ne rien gâcher, la jeune femme a une voix unique. Liana est sur sa lancée, profitons de l’occasion pour la voir en pleine ascension!

***

Vous nous cherchez? On devrait pas être trop durs à trouver… pendant que les grands vont couvrir les grands, nous, on va surveiller un grand nombre de ces artistes (ainsi que bien d’autres) tout au long du FEQ. Le Festival vient d’annoncer qu’il avait vendu tous ses laissez-passer. Triste pour ceux qui n’avaient pas acheté le leur. Cependant, tous les spectacles de la scène Fibe et de la scène Hydro-Québec sont gratuits. Et vous pouvez assister aux spectacles présentés à L’Anti pour 10 $. C’est tu pas une bonne raison de se lancer à la découverte d’artistes d’ici, ça?]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *