[Album] Le Couleur- P.o.P

Un an après Dolce Désir, le groupe montréalais Le Couleur sort leur nouvel album intitulé P.o.P.  Inspiré d’un séjour en Floride, P.o.P est un disque qui raconte une histoire des personnages qui habitent le Pacific Ocean Park et la ville Starlite. P.o.P. commence avec Nunca Será, une pièce où la basse de Patrick Gosselin est omniprésente et où le groupe flirte avec des paroles en espagnol. Le rythme est dansant.  La synthpop sur Underage est accrochante et ne laisse pas indifférent. La chanson et son refrain rentrent facilement en tête. La pièce titre de l’album présente la ville de Starlite et ses personnages. Le séjour à la plage laisse sa couleur sur cette pièce. Discolombo, quatrième pièce sur P.o.P., est super rythmée et nous invite à observer les amours infidèles des personnages de Starlite. Les saveurs disco pop aux influences variées sont savamment mélangées, donnant des rythmes contemporains à l’image de Le Couleur. La voix sensuelle de Laurence Giroux-Do n’est pas enterrée et se démarque des synthétiseurs. Le premier extrait de P.o.P, L’Amour Le Jour, est une de mes préférées sur l’album et représente bien le chemin parcouru par le groupe au fil des EP. Le travail d’Eric Broucek au mixage est liché, mais ne dénature pas les instruments du groupe. La réalisation a été assurée par Steeven Chouinard, qui a fait de l’excellent boulot. [bandcamp width=100% height=42 album=4252110090 size=small bgcol=ffffff linkcol=0687f5] L’électropop à saveur de synthétiseur du trio est à son meilleur. Avec les années, ils ont pris de la maturité dans leurs rythmes et leurs paroles. On entre rapidement dans leur monde et dans les personnages mis de l’avant. Un trio à surveiller!]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *