[SPECTACLE] Maude Audet au Bal du Lézard

16012016-230832-02-En janvier dernier, Maude Audet et son ami Navet Confit ont charmé une foule de dix personnes au Bal du Lézard. Retour (un peu en retard, on en convient) sur un moment qui laisse présager un bel avenir pour cette artiste de Québec. «Soyons des perdus magnifiques» Sans prétention et d’une authenticité réconfortante, Maude Audet a débuté le spectacle avec les chansons acoustiques de son dernier album Nous sommes le feu. C’était une excellente entrée en matière pour un spectacle qui se voulait intimiste. Soutenue par Navet Confit à la batterie et à la basse, Audet a offert une prestation sensible, juste et envoûtante. Avec une pudeur touchante, elle a su livrer ses chansons de manière assumée. Le son country-rock de sa guitare Gretsch Tenessee Rose contrastait avec sa voix aérienne et l’effet chaleureux y était. [caption id="attachment_20251" align="alignright" width="300"]Photos: Jacques Boivin Photos: Jacques Boivin[/caption] Un des moments forts de la soirée à été son interprétation bien sentie de l’excellente chanson «Perdus magnifiques». Pièce aux sonorités sixties, elle dénonce le rythme parfois machinal de nos vies et invite à ce besoin de légèreté et à partir les cheveux au vent. Elle sera de passage au Cercle le 26 février prochain avec Mara Tremblay. C’est un événement qui risque de plaire à plusieurs.  ]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *