[PHOTOS] Party Envol et Macadam de la Saint-Jean, Plaines d'Abraham, 23 juin 2015

01 - Party Envol et macadam de la St-Jean - 150623Il y avait peu de monde vers 21 heures lorsque nous sommes arrivés sur les Plaines d’Abraham. La pluie venait de cesser, c’était venteux et, avouons-le franchement, un brin frisquet pour un 23 juin. Qu’à cela ne tienne, l’offre proposée par nos amis d’Envol et Macadam était plus qu’intéressante et si jamais ça ne marchait pas, le grand spectacle était tout près. Cependant, les groupes qui se sont présentés devant nous (avant que notre corps ne nous rappelle que la vingtaine est passée depuis quelques temps) ne manquaient pas de charisme, ni de présence ou de bonnes chansons. [caption id="attachment_8515" align="alignright" width="300"]Les Trimpes Les Trimpes[/caption] Tout d’abord, la formation limouloise Amor & Willie a parti le bal sur les chapeaux de roues avec son rock sale aux accents très country… du western spaghattrash, qu’il disent? On a profité d’un certain décalage imprévu entre les scènes pour tendre l’oreille au rap de Ty-Q, qui brassait la scène hip-hop à l’autre bout. Ensuite, on est allés voir en bas le grand show, où The Seasons chantaient la jolie Promenade sur Mars. Le fan de Gerry en moi était ravi. Nous sommes repartis aussitôt pour voir Les trimpes à l’oeuvre. Le groupe avait de nombreux fans fort enthousiastes et on peut affirmer sans se tromper que le party était bien pris à la scène rock. Notons toutefois que le son était peut-être un peu trop fort pour nos tendres oreilles. Situation qui a été corrigée par la suite. [caption id="attachment_8523" align="alignleft" width="300"]36 - Simon Kearney - 150623 Simon Kearney[/caption] La suite, c’était Simon Kearney. Vous avez sûrement lu les compte-rendus de Marie-Ève à son sujet (ici et ici). Moi, je n’avais pas encore eu la chance de le voir aller. OK, non seulement il a la gueule de Jake Bugg, il déborde tout autant de talent, tout en créant un univers bien particulier dans lequel on prendra plaisir à plonger cet automne. Puis ce fut au tour de Jimmy Hunt dans une rare prestation solo cette année. Hunt a eu beaucoup de mal avec sa guitare au début du spectacle, ce qui a causé un léger malaise, mais notre homme a tôt fait de nous faire oublier ce petit contretemps en nous offrant le meilleur de ses deux albums solo. Le rythme de ce programme avait été savamment dosé que la finale de Christian Bobin, pourtant interminable, nous a paru trop courte. [caption id="attachment_8535" align="alignright" width="300"]48 -  - 150624 Jimmy Hunt[/caption] Les chiens de ruelle et Solids ont suivi, mais malheureusement, j’étais exténué. Allez, à la maison. En tout, selon les organisateurs, plus de 30 000 personnes sont passés par le site du party hier soir. Certaines sont restées toute la soirée, d’autres ont écouté une prestation avant de changer de place. On revient l’an prochain. C’est tellement agréable de célébrer tout en faisant quelques bonnes découvertes! Photos : Jacques Boivin/ecoutedonc.ca [foogallery id=”8544″]]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *