Simon Kearney + Alex Burger à La Chapelle

Alex Burger – Photo : Léo Moffet

C’est ce jeudi dernier, en plein cœur de Vanier, que se sont donnés rendez-vous Pop‘n’Rolleurs et amateurs de country-rock. Malgré une soirée pluvieuse et froide, plusieurs dizaines de spectateurs étaient présents dans la petite salle de la rue Plante. Simon Kearney et Alex Burger nous ont donné une prestation qui valait le déplacement. C’était une première pour moi d’assister à un spectacle à La Chapelle, mais ce n’est certainement pas la dernière fois que j’y mets les pieds.

Simon Kearney

Simon Kearney – Photo : Léo Moffet

Le chanteur était accompagné de Simon Kinkead à la guitare, Henri Kinkead à la basse et Gabriel Lapointe à la batterie. Confortablement assis sur un tabouret, Kearney a lancé le bal sans artifice avec la chanson L’infirmière.

Quelques morceaux de « Maison Ouverte » se sont enchaînés jusqu’à Mes Pants, moment que Simon Kearney a utilisé pour faire le move classique du lancer des trackpants dans l’assistance. Plus la soirée avançait, plus Kearney et sa bande débordaient d’énergie.

La dernière fois que j’avais vu Simon Kearney en spectacle, c’était en janvier 2019 pour son lancement d’album au Pantoum. C’était donc un peu un voyage dans le temps pour moi, puisque j’associe beaucoup cet album-là à l’hiver 2019. J’étais très content d’entendre les chansons à nouveau, elles ont bien vieilli et Simon a toujours autant de mordant sur scène. D’ailleurs, mention spéciale à la performance de Bête Sauvage sur laquelle plusieurs spectateurs (dont moi) ont dansé sans retenue. Durant la soirée, on a eu le droit à quelques chansons inédites, dont Rich Bums et Hôtel Sainte-Anne-des-Monts, une reprise d’Hôtel California, qu’on avait pu entendre dans une session Sea Shack publiée sur les réseaux sociaux.

Simon Kearney était de passage au Fou-Bar en formule intime le mercredi précédent pour jouer de nouvelles chansons, on peut donc s’attendre à des sorties prochainement. Et comme plusieurs à Québec et ailleurs, j’ai bien hâte d’entendre ça.

Alex Burger

Alex Burger – Photo : Léo Moffet

L’artiste de Saint-Jean-sur-Richelieu était là pour nous donner une bonne dose de country-rock à saveur Montérégienne. Il était accompagné d’Eliott Durocher à la guitare, de David Marchand à la basse et de Mandela Coupal à la batterie. Bien connu des amateurs de musique québécoise, Alex Burger a notamment été bassiste pour Bon Enfant et Mon doux Saigneur. Il a d’ailleurs participé à l’émission La Voix en 2020, aux Francouvertes en 2019 et remporté le Cabaret Festif! de Baie-Saint-Paul en 2019.

C’est avec énergie et confiance qu’Alex Burger est entré sur scène, donnant le ton pour la suite des choses. Entrecoupant ses chansons d’anecdotes et de blagues, Alex a su combler les attentes des différents mélomanes avec des chansons dont le style varie d’une à l’autre. Je pense entre autres à That’s it qui est plus proche du rock classique, ou encore à Josée qui est davantage une ballade country. Sans oublier Sweet Montérégie et Plus Grande que nature qui sont devenues des incontournables de son répertoire. 

Le spectacle d’Alex Burger en était un qui permettait de prendre son temps, mais aussi de lâcher son fou. Une vibe relativement douce, parfait pour un jeudi pluvieux, qui savait toutefois être abrasif et rock quand il fallait vivre un peu. Justement, les solos nous en donnait pour notre argent, particulièrement celui à la batterie qui était beau à voir et à entendre.

En conclusion, un bon spectacle dans une belle petite salle. Une destination qui vaut le détour, bien moins loin qu’on ne le pense, même en autobus. Merci particulier à l’indétrônable Bar la Gamelle situé également sur l’avenue Plante pour les shots d’après-show.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.