Programmation de feu pour la 16e édition du Festival OFF de Québec

Ce matin, le petit frère rebelle du FEQ, le Festival OFF de Québec, a annoncé la programmation de sa seizième édition, qui aura lieu du 3 au 7 juillet prochains.

Et c’est un vent de fraîcheur qui a soufflé au Knock-Out ce matin. Une programmation toute neuve par le directeur de la programmation tout neuf, un festival de plus en plus écoresponsable, une programmation diversifiée qui laisse une place de choix à tout le monde, qu’on porte un pénis ou un utérus, une affiche qui donne beaucoup de place à la scène locale et plus encore, tout ça à une échelle humaine!

Comme c’est son habitude, le OFF se déroulera à divers lieux des quartiers centraux de Québec, que ce soit le complexe Méduse, le Fou-Bar, le Sacrilège, le parvis de l’église St-Jean-Baptiste ou La Barberie. Tous à proximité l’un l’autre (sauf la Barberie, qui est un brin excentrée) et des scènes du grand frère sérieux (le FEQ).

lila – Photo : Charline Clavier

Ça va commencer en beauté le 3 juillet avec une soirée consacrée au folk féminin… avec une petite exception, soit le show d’ouverture au Sacrilège, où on pourra voir Pastel Barbo (à ne pas confondre avec Barrdo, qui est aussi dans la programmation), un projet tout neuf de Québec qui nous promet de l’indie-rock planant. Ensuite, à Méduse, place aux femmes avec Mélanie Venditti (qui viendra défendre son très joli Épitaphes), N Nao et une carte blanche à l i l a (ça, vraiment, ça titille notre curiosité). Et comme tous les soirs, il y a des DJ (mais en début de soirée). En ce 3 juillet, encore une femme : DJ Odildo.

Lydia Képinski – Photo : Jacques Boivin

Le 4 juillet, on pourra commencer sa soirée au Fou-Bar avec Timothy Luke Dawson et Marie Claudel. On va aussi pouvoir aller prendre l’air en compagnie de SunderloomBluesmousine et nos nouveaux chouchous Bon Enfant au parvis de l’église. Mais encore une fois, on nous promet une folle soirée à Méduse avec FEUXDEFORETLydia Képinski (juste assez tard pour que même les fans du FEQ descendent à Méduse), Mon amie Souffrance (maintenant plus grammatically correct) et Atsuko Chiba, que notre camarade Padovani a eu la chance de croquer au début du mois. Et ça se termine par un autre DJ set, cette fois en compagnie de nos zozos de Victime.

Barrdo – Photo : Frédérique Blais-Pouliot

Jusqu’à maintenant, on a un beau mélange de valeurs sûres et de découvertes, n’est-ce pas? Eh ben ça continue le 5 juillet, avec Margaret Tracteur et Sergio au Sacrilège, Moon TooBabylones et JP Couet au parvis et Gabriel NewlandsMétéo Ciel BleuThus Owls (wait… WHAT?) et Barrdo à Méduse.

Valence – Photo : Jacques Boivin

Pour la dernière journée complète, le 6 juillet, il va falloir être en forme : un, ça commence à 15 heures au parvis avec les filles (et les personnes de genre non conforme) du CAMP ROCK (qui est déjà une belle initiative… pis là on leur donne une scène? WOW!), qui seront suivies de PoulinLapsH. de Heutz et Scattered Clouds. Du côté du Fou-Bar, on pourra voir Cassandre et Les Évadés. Quant à Méduse, ça va se passer : le formidable artiste trans Beverly Copeland, âgé d’à peine 75 ans, va nous amener dans un univers jazz-folk parfait pour nous préparer à Valence, le nouveau projet de Vincent Dufour (dont on vous parlera VENDREDI!) qui risque d’exploser sous nos yeux dans les prochains mois. Ajoutez à cela Absolutely Free et Radiant Baby, et voilà une soirée juste assez dansante pour tout le monde.

Sans compter la Barberie qui présentera ses magnifiques brunchs musicaux (6 juillet : Bluesmousine, 7 juillet : Valence) et une soirée de clôture avec Sessa.

Les billets pour les concerts payants sont en vente au Knock-Out et sur lepointdevente.com. Y va aussi y en avoir à la porte au complexe Méduse. Pis encore là, on dit « concerts payants », mais une soirée de shows au OFF te coûte moins cher qu’une bière au FEQ. On tient à le préciser, comme ça, pas d’excuses, vous pouvez fréquenter les deux.

Et y’a un laissez-passer qui donne accès à TOUS les spectacles du festival. Seulement 15 $! Y’a des shows plus chers que ça au Pantoum, des fois! Faque c’est un méchant bon deal!

Pour plus de détails, consultez le quebecoff.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here