Les Gitans de Sarajevo – Grand Salon de l’Université Laval, 17 mai 2019

Photo : Marc Pelletier

Six mille heures de bénévolat cette année pour aider les immigrants à s’intégrer dans la région de la capitale nationale. Les aider à parler notre langue, à connaître le fonctionnement de nos institutions. Celle qui tente avec humour de nous faire croire que son joli accent est de la Gaspésie nous explique en quoi l’inclusion de l’immigrant est importante et comment le soutien de l’organisme Mieux-être des immigrants (MEI) travaille fort pour la cause.

Boris & Les Gitans de Sarajevo sont déjà sur la scène afin de nous offrir un beau portrait de l’intégration. La femme de Boris, originaire de la Bosnie,  est québécoise et la première chanson de la soirée, qui figure sur le plus récent album, est écrite en l’honneur de leur fils, Sacha.

La musique, on le sait, rallie beaucoup d’êtres sur la terre. Le choix du groupe pour ce premier concert-bénéfice au profit du MEI est tout indiqué. Après une introduction envoûtante à la musique de l’Europe de l’Est, Boris invite une personne de l’assistance à monter sur scène pour quelques pièces, il s’agit de retrouvailles avec un percussionniste, connu il y a environ vingt ans, en arrivant.

Malgré que le son ne soit pas entièrement satisfaisant, j’ai décelé quelques paroles en français dans une pièce. À travers le répertoire, qui touche droit au cœur et nous fait voyager, on décèle des influences des Balkans et parfois du jazz. On identifie évidement facilement les influences  tziganes avec l’accordéon, les cuivres et le violon. Toutes ces notes nous font oublier les tracas de la semaine, car c’est une musique festive qui sert à faire une levée de fonds en cette soirée là.

C’est au moment du rappel final que les musiciens font une farandole vers les jeunes personnes qui ont, tout comme nous, osé danser en marge des tables rondes aux allures de grande réception. Ils reviennent presque langoureusement sur leurs pas pour faire danser un couple pendant que la salle continue de se désemplir tout en douceur. C’est une belle finale, graduelle et acoustique. La soirée est un succès avec plus de cent-quarante personnes ayant répondu à l’invitation. Nous allons attendre avec impatience de recevoir la destination de l’an prochain.

2 commentaires
  1. Très bon article qui rappelle les moments forts de ce bel événement que fut le concert des Gitans de Sarajevo.
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *