Evil Can Evil, Woodwolf et East Wood – Scanner Bistro, 10 novembre 2017

Evil Can Evil [caption id="attachment_51696" align="alignleft" width="300"] Evil Can Evil – Photo : Gabriel Potvin-Caissy[/caption] Il serait plus juste de parler du 11 novembre 2017, puisque la musique s’est mise à résonner peu de temps avant minuit. Ça nous a donné la chance d’attraper les dernières pièces de Evil Can Evil en arrivant. Composé de quatre musiciens, le groupe stoner rock de Québec se démarquait par son groove. Insérant par-ci par-là des riffs bien blues, les musiciens nous ont donné de quoi nous secouer les cheveux. Sans réinventer la roue, leur set mettait bien la table pour cette fin de soirée.

Woodwolf

[caption id="attachment_51704" align="alignright" width="300"] Woodwolf – Photo : Gabriel Potvin-Caissy[/caption] Woodwolf a pris le relais. À seulement deux musiciens sur scène (guitare et batterie), ils avaient la tâche aride d’entretenir un public déjà pas mal avancé à une heure aussi pas mal avancée. Ils ont donné tout ce qu’ils avaient, pour le plaisir des quelques enthousiastes massés à l’avant. Le duo a présenté un gros rock aux accents un peu plus psychédélique. Leur univers scénique et musical avait quelque chose d’intéressant avec ses thématiques du désert et de l’orient.

East Wood

[caption id="attachment_51708" align="alignleft" width="200"] East Wood – Photo : Gabriel Potvin-Caissy[/caption] Arrivés directement de Trifluvie, ce sont finalement les trois gars d’East Wood qui ont fermé le bal. Revêtant leurs longs chapeaux et ponchos, les musiciens ont présenté d’abord leurs nouvelles pièces – plus stoner rock – pour terminer avec leurs plus anciennes compositions. Ce condensé musical de l’évolution du groupe donnait bien le ton quant à la direction nouvelle du groupe, qui semble construire un projet travaillé. Cela risque d’être bien intéressant à suivre. [gallery link="file" td_select_gallery_slide="slide" ids="51696,51697,51698,51699,51700,51701,51702,51703,51704,51705,51706,51707,51708,51709,51710"]]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.