[SPECTACLE] Ghostly Kisses (+ Floes), Lancement de « What You See », Musée national des beaux-arts du Québec, 7 avril 2017

Photos : Nicolas Padovani Si vous aviez besoin de beauté et de douceur vendredi dernier, il vous fallait absolument être au Musée national des beaux-arts du Québec où Ghostly Kisses lançait en grande pompe (et à guichets fermés) son premier EP, le magnifique What You See. Accompagnée de David Couture (batterie), Gabriel Desjardins (claviers) et Antoine Angers (guitare, voix), Margaux Sauvé a passé près d’une heure à envoûter le public présent avec sa voix éthérée. Le lieu était magique, et il était mis en valeur par de savants éclairages qui donnaient parfois l’impression que nous nous trouvions dans un rêve. Un décor qui accompagnait parfaitement les chansons vaporeuses de Ghostly Kisses. Pour ajouter un peu de matériel à son répertoire (encore un peu ténu), Sauvé a interprété deux belles reprises de Susanne Sundfør et de Massive Attack. Sauvé possède un très fort magnétisme, qu’elle soit accrochée à son violon ou à son micro. Elle regarde son public en chantant, comme si elle voulait nous hypnotiser. À une époque où tout le monde et son frère chante les yeux fermés, ça fait du bien. En première partie, les toujours excellents Floes ont profité de l’occasion qui leur était donnée pour faire quelques nouveaux fans avec leur pop électro atmosphérique. Pierre-Philippe Thériault, Simon Tam et Samuel Wagner ont su s’imposer par leurs multiples talents. Les ambiances créées par le trio étaient parfaites pour lancer les festivités et n’eût été de quelques personnes un peu bavardes en arrière de moi, tout aurait été A-1. On a bien hâte de revoir Ghostly Kisses nous donner quelques beaux frissons. [gallery type="rectangular" td_select_gallery_slide="slide" ids="38582,38583,38584,38585,38586,38587,38588,38589,38590,38591,38592,38593,38594,38595,38596,38597,38598,38599,38600,38601,38602,38603,38604,38605,38606,38607,38608,38609,38610,38611,38612,38613,38614,38615,38616,38617,38618"]]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *