[SPECTACLE] L'Industrie dégénère pour Madchild, 12 février 2016

Industrie, à Trois-Rivières, alors que le rappeur vancouvérois  Madchild était de passage dans le cadre de sa tournée Night Time Kill. Plusieurs autres MCs étaient présents pour remplir cette soirée. La soirée à début par la performance du duo sherbrookois  Northern Cannibals. On a ensuite pu voir se succéder Status (New York), MC Therapist (Philadelphie), Pimpton (Regina), Swagg Jones (Colombie-Britanique) de même que d’autres rappeurs canadiens qui n’étaient pas annoncés, dont les noms m’échappent. Armés de leurs instrus à saveur eastcoast underground leur mission était de donner de l’énergie à cette foule. Certains remplissaient mieux ce rôle que d’autres. Il a fallu attendre longtemps avant de pouvoir voir se produire le principal intéressé. Quand Madchild s’est finalement présenté sur scène, dans les alentours de 1h45 du matin, plusieurs personnes avaient déjà quitté, probablement d’impatience. Dès les premiers instants de sa pièce d’ouverture, Prefontaine, les gens présents se sont rués vers la scène de l’Industrie pour celui qu’elle attendait depuis très longtemps déjà. Après cet échauffement, le moshpit s’est mis en branle.  Accompagné sur scène, entre autres, par son ami Yough Kazh, Madchild a aussi interprété la pièce, très hardcore, Warrior de son groupe Swollen Members. Alors que le volume fut amené à un autre niveau pour sa prestation, la scène semblait accessoire pour le membre des Swollen Members alors qu’il s’est permis de rapper en plein cœur de la foule au grand plaisir de celle-ci. Cela a semblé étourdir la sécurité alors que les bousculades continuaient autour de Madchild. Ce dernier, visiblement ivre, bouteille de Baileys à la main à son arrivée, répéta à mainte reprise que la province qu’il préférait le plus était le Québec et qu’il adorait venir dans la belle province.  Il y avait d’ailleurs de longs dialogues entre lui et la foule entre chacun de ses blocs musicaux. Plus le spectacle avançait, plus on sentait la foule devenir agressive et plus la tension semblait monter dans la salle. On voyait sans cesse des gens tombés par terre et être renversés. En fin de compte, ce qui semblait devoir arriver s’est produit… Une bagarre presque générale s’est mise à éclater dans le public où plusieurs coups étaient lancés tandis que le spectacle suivait son cours normal. Il faut condamner une telle violence qui n’a pas sa place dans un concert de musique. Il a moyen d’être intense dans le respect comme on le voit dans les spectacles de métal. Une fois les multiples trouble-fêtes expulsés, Madchild a demandé aux spectateurs s’ils préféraient se battre ou si l’on continuait le spectacle.  Finalement, la soirée s’est poursuivie et s’est terminée sur une note plus calme et les fans étaient ravis.

Photo : Phillip Martin

  DSC_3736DSC_3743

]]>

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *