Critique : Artistes variés – « The Dark Side of the Noune »

Bon, cet article n’est pas pour vous parler du cancer, mais plutôt pour vous parler de l’album The Dark Side of the Noune, un courageux projet visant à sensibiliser les jeunes hommes quant à cette maladie et à son dépistage (qui ne demande généralement qu’à être pris doucement par les couilles par l’être aimé ou par soi-même) en faisant appel à l’humour (entre autres grâce à des interventions de Richard Z. Sirois et d’un Antoine Bertrand désopilant entre les chansons) et à la musique. Qu’on s’entende tout de suite, il ne s’agit pas d’un chef-d’oeuvre qui bouleversera à jamais l’industrie de la musique, mais plutôt d’un album sympa qui change les idées et chante l’amour crûment, que ce soit dans le rap (Black Taboo qui rocke une capote), dans le rock n’ roll (Papillon), dans l’électro lubrique (Pad Class), dans la chanson grivoise (Alex Jones, plus WD-40 que jamais), dans la pop indé aux paroles juste assez subtiles (El Motor et Louise Forestier) et dans le folk rêveur (Mr. Brief). Yann Perreau s’amuse sur C’est pas toute et Antoine Gratton est pressé sur Tu suite là là (remplie d’énergie). Ça s’écoute bien et même si quelques chastes oreilles préféreraient peut-être se tenir loin, il n’y a rien de bien méchant sur cet album. La mission de sensibilisation, elle? Ça dépend de vous. Si vous faites écouter cet album à vos amis, mettez-y le paquet. Les pièces s’y prêtent bien, l’atmosphère est allégée, c’est le temps d’en parler. C’pas une joke, je suis sérieux. Si ça peut vous éviter un été de merde à suivre des traitements de chimio, parlez-en! Pis achetez le disque pour permettre à la gang de Cancer Testiculaire Canada de sensibiliser un nombre de plus en plus grand de jeunes.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/playlists/24692263" params="color=ff9900&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true" width="100%" height="450" iframe="true" /]

Artistes variés – « The Dark Side of the Noune » (Productions Big Fat Truck) 7/10

]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *