Depuis vendredi dernier, on peut entendre les voix angéliques de Laurence Lafond-Baulne et de Camille Poliquin, qui forment le duo Milk & Bone, sur leur nouvel album de 14 pièces Deception Bay. Il y a déjà trois ans que les filles ont sorti leur premier album Little Mourning. Bien qu'un peu timides au début, elles ont rapidement fait leur place dans le cœur des gens et ce sont retrouvées rapidement dans mes incontournables à voir en...
Aujourd'hui, je vous emmène au cinéma avec le premier album solo d'Hubert Lenoir, qu'on connaît mieux (du moins jusqu'à maintenant) sous le nom d'Hubert Chiasson, chanteur de The Seasons. Intitulé Darlène, cet album presque entièrement dans la langue de Leloup pourrait bien se retrouver dans les listes de fin d'année (kin, vlà le punch, on a aimé, mais là, on va vous dire pourquoi). Darlène, c'est un gros morceau d'une oeuvre multi qui comprend également...
Il y a des artistes québécois sur qui on a toujours pu compter. On abordera inévitablement l'album d'un artiste constant, ayant offert trois ou quatre albums solides consécutifs, avec un préjugé favorable. Mara Tremblay fait partie de ce lot, avec à son compteur cinq albums magnifiques qui se distinguent tous les uns des autres. Sa nouvelle parution, intitulée Cassiopée, constitue un pas de plus dans une autre direction. C'est aussi le premier album qui ne...
Keith Kouna, héros local et poète sombre, nous revient avec un 4e album solo intitulé Bonsoir Shérif. Le dernier disque "régulier" de Kouna, Du plaisir et des bombes (l'incroyable projet de Voyage d'hiver étant une relecture de 24 lieds de Schubert), voyait le chanteur iconoclaste emprunter un virage plus pop. Pop ici est un terme relatif à la quantité de vers d'oreille encore bien ancrés dans le cortex de tout mélomane ayant donné quelques...
Comme une odeur de déclin est le deuxième album complet de Maude Audet, cette fois réalisé par Ariane Moffat et soutenu par la maison de disques Grosse Boite. Initialement, le titre provient d'une adaptation francophone de la titanesque Smell Like Teen Spirit parue l'an dernier sur son Bandcamp et depuis disparue dans le gouffre sans fond de l’Internet. Gallaway Road ouvre l'album d'une façon convaincante avec sa délicate mélodie de guitare mélancolique. C'est déjà, dès...
Après ma première écoute de Full Face, le petit dernier de Dany Placard, j'ai eu envie de serrer le grand gaillard dans mes bras. Oui, je sais, c'est pas parce que ça va mal dans tes chansons que ça va vraiment mal dans ta vie, mais ça prend un minimum de nuages sombres dans son coeur pour écrire des trucs comme ceux qu'on retrouve sur cet album. Heureusement, les paroles sombres sont accompagnées d'un rock qui s'éloigne...
Après avoir parcouru la Quatrième dimension avec les Hay Babies et vécu une aventure solo avec Laura Sauvage, c'est au tour de Julie Aubé de lancer sa Joie de vivre. Produit par Marc Pérusse sur une console analogue de seize pistes, le son, on ne peut plus rétro, est assumé. Julie Aubé a coréalisé l'album avec lui et elle y ajoute ses inspirations musicales à la Thin Lizzy ou Black Sabbath. Cette façon de faire...
Dire que Désherbage, le quatrième album studio de Tire le coyote (Benoît Pinette), le troisième sur l'étiquette La Tribu, était un album attendu est un pas pire euphémisme. Mitan et Panorama ont été acclamés par la critique (dont votre humble serviteur) et au fil du temps, Pinette et sa bande se sont bâti un public de plus en plus large, qui apprécie sa voix particulière, ses musiques douces pour l'oreille, mais surtout ses textes d'une grande beauté. Si vous aviez peur...
Quand on a annoncé la sortie de The Beautiful, on a été plusieurs à célébrer... Laura Sauvage (Vivianne Roy, des Hay Babies) est une des artistes les plus intéressantes à l'heure actuelle grâce à un rock qui tire sa source dans les années 1970 tout en sonnant actuel. Et on serait tenté de dire que le successeur d'Extraordinormal poursuit dans la même veine. En fait, les limites de l'auteure-compositrice-interprète acadienne semblent avoir été poussées un peu plus...
L’auteur-compositeur-interprète arrive avec une deuxième oeuvre discographique complète plutôt déroutante et surprenante. Les gens dont le seul but dans la vie est d’entendre le volume 2 du Dernier empereur bantou (son précédent album) ratent complètement la cible. Le son électro et dansant du premier long jeu cède le pas à un ensemble très, très dur à expliquer en quelques mots. La seule chose que je peux affirmer, c’est que l’effet Kwenders est encore là. Je...
3,011abonnésJ'aime
1,071abonnésSuivre
1,462abonnésSuivre

Publié récemment

X