Et voilà, dans quelques heures, le coeur de Québec battra au rythme de la musique des quelques centaines d’artistes qui égaieront nos coeurs dans le cadre du Festival d’été de Québec. Ce qui veut dire que dans quelques heures, vos blogueux sympathiques d’ecoutedonc.ca vont se muscler les mollets en courant de la place d’Youville aux Plaines, pour terminer le tout à l’Impérial Bell. Onze longues soirées qui peuvent sembler pénibles pour nos jambes, mais qui seront inoubliables pour bien d’autres raisons!

Fidèles à notre tradition, nous vous présenterons chaque matin un aperçu commenté de la journée que nous agrémenterons de quelques suggestions d’artistes à découvrir ou à revoir. Avec un petit conseil du jour, question de vous faire profiter au maximum du festival!

C’est parti!

 

À découvrir (si ce n’est pas déjà fait)

l i l a – Photo : Jacques Boivin

Une soirée 100 % féminine attend les festivaliers à la scène Fibe, située devant l’Assemblée nationale. Tout d’abord, à 17 heures, l i l a viendra nous enchanter avec ses mélodies éthérées qui donnent le goût de voyager là où les icebergs filent devant un soleil couchant. Ensuite, à 18 h 30, Maude Audet présentera les chansons de son fort joli Comme une odeur de déclin et son rock doux et nuancé. À 20 heures, ce sera au tour de la jeune Ariane de proposer son propre univers. On va aller le découvrir avec vous.

Yamantaka // Sonic Titan – Photo : Marion Desjardins

Au Parc de la Francophonie, les premières parties des légendaires Jethro Tull (à 21 h 20) devraient plaire aux amateurs d’un rock ma foi fort éclaté. Tout d’abord, la formation turco-hollandaise Altin Gün (19 h) nous plongera tête première dans sa relecture de la musique turque des années 1970. Un joyeux mélange des genres, toujours groovy, un brin kitsch brun et orange. Ensuite (à 20 h), l’excellent collectif Yamantaka // Sonic Titan nous sortira de cet univers pour nous plonger dans son rock expérimental qui se faufile entre la j-pop et le gros prog bien baveux. Vous étiez nombreux à vous mordre les doigts d’avoir manqué leur passage cet hiver, voilà votre occasion de vous reprendre!

Le jazz est de retour au FEQ cette année, et il arrive même que les amateurs du genre doivent, comme de nombreux autres festivaliers, résoudre de grands dilemmes. Ce sera le cas pour eux ce soir, alors qu’ils devront choisir entre l’excellent multi-instrumentiste montréalais Chet Doxas (20 h), qui s’est permis, avec Rich in Symbols, d’ajouter de nombreuses influences de l’électro et de l’indie à ses compositions jazzées, et un double plateau comprenant la Belge Mélanie De Biasio et l’Américaine Lizz Wright à l’Impérial Bell (19 h 45, 21 h).

À Place d’Youville, la soul sera à l’honneur : Con BrioHannah Williams & The Affirmations et St. Paul & The Broken Bones se succèderont sur la scène Hydro-Québec. Beaucoup de chaleur en perspective.

Pendant ce temps, à L’Anti, on commence avec du metal… bien de chez nous avec les formations Behind the RevolverSufferize et Feels Like Home. Tout ça dans une salle climatisée (message, message).

Les Plaines proposent également leurs découvertes : Brockhampton, une des révélations de l’année sur la scène hip-hop américaine, Chromeo, formation d’origine québécoise habituée de faire danser tout ce qui bouge avec classe et The Weeknd, à qui on ne souhaite aucun empoisonnement alimentaire avant son show. Et assurez-vous de bien l’hydrater.

Le point d’exclamation de cette première soirée, ce sera sûrement Random Recipe et ses airs groovy à 23 h 30, à l’Impérial Bell. À voir, ne serait-ce qu’une quinzaine de minutes avant d’aller faire un gros dodo.

 

Conseil du jour

Chaque année, les mesures de sécurité sont un brin resserrées. C’est bien pour nous, mais d’un autre côté, ça a des conséquences et il faut savoir composer avec celles-ci. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, notre conseil est de voyager léger. Ça permet d’accélérer le processus à l’entrée.

 

Bon, voilà, on part. N’oubliez pas de nous suivre sur les divers réseaux sociaux (on va ben se rappeler de notre mot de passe Twitter…). Bon festival!