Forest Boys – Photo : Julie Bourassa

Si le quartier Saint-Jean-Baptiste brille d’effervescence à l’année longue, le week-end festif de la Fête de la Musique de Québec accentue la frénésie! Pour la soirée d’ouverture, Forest Boys, formation purement de Québec qui a récemment tout cassé à la finale des Apéros FEQ, était la tête d’affiche.

Sur une scène aménagée dans les escaliers de l’église Saint-Jean-Baptiste, le septuor, composé entre autres d’anciens de The Seasons, a lancé les festivités avec panache. Mené par la voix suave de Julien Chiasson, le groupe nous offre un impressionnant jam funk rock superposant des teintes disco, blues et même R&B/hip hop par moments. Deux claviers, deux guitares, une basse, un saxophone, une batterie… décidément, les « forestiers » sont équipés pour veiller tard! Malgré leur formation récente, la prestation qu’ils offrent témoigne pourtant d’une forte cohésion et d’une minutie incomparable. À l’exception de For Us, unique titre dévoilé pour le moment, on peut dire que cette tribu polyvalente a l’âme rock ‘n’ roll. En se remémorant la soirée, je peux clairement affirmer que leur premier extrait est la pièce la plus pop (électro pop des années 1980) de ce qu’ils nous ont offert.

Personnellement, j’ai bien aimé la tendance qu’ils ont de passer du coq à l’âne, en sautant par exemple d’une ballade romantique à des morceaux hip hop tropical, ou d’un surf rock influencé des sixties à des solos de saxophone et de trombone. Reconnaissants, ils prennent le temps de remercier leur entourage et l’organisation.
Qu’on se le tienne pour dit, la formation de Julien Chiasson, Rémy Bélanger et Samuel Renaud est passée maître dans l’art de « groover »! En attendant leur album, on se donne rendez-vous à l’Impérial Bell le 6 juillet dans le cadre du FEQ. En termes de variété, vous serez choyés avec les 4SBoys!