Laurent Fortier, notre jeune homme national, débarquait en ville avec son cortège de « rappeurs d’honneurs » pour le lancement de Contrôle V2, une version bonifiée parue le 23 février dernier. À l’image de sa rentrée montréalaise la semaine précédente, un alignement d’invités bien connu de la scène hip-hop l’accompagnait pendant la soirée. Le complexe de la rue St-Vallier a donc été le théâtre d’une soirée urbaine haute en couleur de vestes OFFICIEL!

Réchauffant préalablement les planches pour Rocca et Kid, Ty-Q et son acolyte Wesbroom ont balancé des morceaux du dernier album Hku. Devant une assistance de début de soirée, les deux MC ont commencé leur apéro avec des shooters thématiques sur la chanson Vodka. Sans trop faire de bruit, la perfo de Si j’pars est quelque peu sortie du lot grâce au beat trap rythmé et au refrain assez accrocheur.

Joe Rocca

« J’ai amené mon tamagotchi, comme ça je vais pouvoir dire aux filles de s’occuper de mon enfant. ». Comment commencer un show avec un gag malaisant? Contacter le boy Joe. C’est pas un secret de polichinelle, l’un sixième de Dead Obies s’amuse avec les clichés relationnels de la gente féminine. D’ailleurs, son premier exercice solo French Kiss regorge de références à ces dames. Sous une ambiance Gangsta R&B, il débute avec Comme Avant et décline en tout, six chansons de sa première galette. Bien connu du rap jeu québécois, DJ Manifest accompagne Rocca pour l’occasion.

L’exubérant et charismatique emcee soulève ensuite la foule avec son deuxième single Around Us très cloud/trap. Personnellementje considère que son titre-phare Commando est sa plus belle réalisation. Cette dernière est d’autant plus langoureuse de vive voix qu’en simple écoute audio. Enchaînant avec Splash, il a terminé sa prestation en enlevant le haut devant une foule de plus en plus fébrile.

Baby j’peux t’aimer jusqu’à demain
Passe me voir, j’ai tout c’que t’as besoin

Rafraîchissant et divertissant ce cher Joe!

Lary Kidd

Tout feu tout flamme, le rappeur d’Ahuntsic arrive en grande forme et prêt à faire le party comme il sait si bien le faire. Sans surprise, l’époque post-LLA permet à Lary de s’épanouir pleinement à-travers la musique et la mode. Contrôle V2 est donc un EP supplémentaire à l’album Contrôle sorti en juin dernier. Sans m’aventurer dans une critique qui n’est pas l’objectif de ces lignes, je dirai simplement que les quatre morceaux démontrent une extériorisation et une maturité au niveau de sa démarche artistique. À l’image de son prédécesseur, il était simplement accompagné par Manifest. D’entrée de jeu, Lary nous a largué en plein visage la puissante Brise, sous d’intenses stroboscopes.

«I’m feeling so alone, j’m’ennuie de ma maison
Mon gérant au bout du fil and I’m screaming on the phone
I want my money, yeah»

Les connaisseurs auront reconnu cette bribe du verse d’Ondulations, issue du EP éponyme et dernier matériel de Loud Lary Ajust. Pourquoi je le mentionne? Parce que notre principal intéressé la crache en début de prestation, au plaisir de tous! Il continue avec Pornographie provenant de sa perte de Contrôle V1 et ajoute ensuite un vent de fraîcheur avec Les Fleurs Bleues. Cette dernière pétale lyrique est probablement sa plus personnelle mais aussi déjantée à ce jour. Étonnant de voir qu’après si peu de temps, je n’étais pas le seul à fredonner son refrain.

Une seconde nouveauté s’ensuivit, Designer Chair, cette ode hautaine et critique sociale habilement décortiquée à-travers une multitude de références au design européen. Monsieur Fortier sort ensuite de scène, ou devrais-je dire de son bureau, pour faire place à un invité surprise. Son pote et célèbre mince bas-canadien Eman fait son appararition devant une Méduse survoltée. Fier résident de la Vieille-Capitale, son interlude/entracte est très appréciée du public. Fouettant d’un rythme effréné l’agressive Mantra, il passe le Publi Sac car après tout, «It’s all about that paper mane». Une accolade et des remerciements plus tard, Lary reprend le contrôle de la salle pour son deuxième tour de piste. En hommage à son acolyte LOUD, il improvise alors un verse sur la trame de New Phone. Est-ce que vous connaissez des assistantes-coordonnatrices chez Cossette? Si oui, testez-donc leurs sens de l’humour avec l’écoute de La Grande Beauté. Même si je l’ai écouté à maintes reprises depuis l’été dernier, le premier couplet me fait toujours autant rireEn continuant sur mes préférences, la chanson suivante, Ce monde-là, est probablement ma favorite de V2. Littéralement introspective, il y raconte ses histoires de jeunesses sur une ambiance posée plutôt inhabituelle.

Une fin de soirée déroutante avec un simili wall of death, un Lary en bédaine et de la boisson à profusion… Il a terminé le tout avec Petit Jésus, hymne-phare de son retour et déjà bien connu de ses fans. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’à défaut d’être le Petit-Jésus, Laurent Fortier est un grand rassembleur.