La semaine dernière, nous nous sommes faufilés à travers la faune musicale québécoise qui s’était donné rendez-vous à Québec pour la 31e Bourse RIDEAU. Pour découvrir des artistes qui aideront à remplir des salles d’un côté, pour vendre sa salade aux diffuseurs de l’autre. Pendant cinq jours, les discussions et les vitrines (dont plusieurs étaient ouvertes au public) se sont succédé et tout ce beau monde se levait très tôt et se couchait très tard. C’est une excellente occasion de faire un peu de réseautage.

Fria Moeras – Photo : Jacques Boivin

Avec RIDEAU viennent toutes les vitrines organisées en marge de l’événement. Et c’est là que nous, simples mortels, y trouvons le plus notre compte (on vous revient là-dessus dans la conclusion). Surtout avec le Phoque OFF qui, à sa quatrième édition, a pris une ampleur plus que considérable. Cette année, de nombreuses vitrines ont été regroupées sous cette bannière et nous y avons passé le plus clair de nos soirées, question de voir et d’entendre quelques-uns des talents à surveiller dans les prochains mois. Beaucoup de nouveau matériel, quelques nouveaux artistes… et une nouvelle série de tables rondes où de nombreuses discussions nous ont permis de voir plus clair à travers la scène musicale québécoise.

Aujourd’hui, on vous présente le résultat de notre périple en texte et en images. Un effort collaboratif qui commence à la page suivante!