Osheaga, c’est cette semaine!

Vendredi, samedi et dimanche, vous serez nombreux à vous diriger à Montréal pour assister au festival de musique Osheaga. Normal, c’est un des gros rassemblements de l’année et même si on peut trouver que les têtes d’affiche sont un peu plus pâles que par les années précédentes (on a été plus que gâtés l’année dernière, hein), il faut reconnaître que la programmation d’Osheaga a une profondeur rarement vue!

Vous n’avez pas encore vos laissez-passer? Faites vite, ils s’envolent rapidement! Pour plus de détails : http://www.osheaga.com.

Vendredi 4 août

Ça sent déjà la journée occupée (et quelques maux de tête)… Samito est une bête de scène et sa musique est parfaite pour commencer une journée au soleil. Mais presque en même temps, il y a le quatuor féminin Vulvets et son rock indé aux accents rêveurs… si on les choisit, on manque Grace Mitchell et sa pop qui peut rappeler un brin les années 1980. Un autre choix difficile : Andy Shauf et son folk aérien ou bien BadBadNotGood et son jazz qui va dans toutes les direction? Et je n’ai même pas parlé d’Angel Olsen qui joue en même temps que ces deux-là! Leif Vollebekk est aussi en concurrence avec London Grammar… et De La Soul! Rendu là, c’est vraiment une question d’humeur! Dommage pour Geoffroy (qu’on a quand même vu à de nombreuses reprises), qui joue en même temps que The Shins. À partir de là, nos vies se facilitent : Belle and Sebastian est un incontournable (avec du nouveau matériel, et l’ancien continue de bien vieillir), et on est bien curieux de voir si MGMT sera moins décevant que les dernières fois qu’on a vu le groupe (alors que notre première rencontre était si magique…). Au moins, contrairement à 2012, ils ne seront pas opposés à Justice, qui jouera tout de suite après sur la grande scène… juste avant le clou de la soirée : Lorde, qui continue de prendre du galon sous nos yeux.

Samedi 5 août

L’après-midi du samedi est aussi cruel que la veille. Bien entendu, on ne raterait pas notre rendez-vous hebdomadaire avec Le Couleur, mais ensuite, ça se complique. Heartstreets (qu’on avait bien aimé à La Grosse Lanterne l’an dernier) ou HeatCRi ou Plants and Animals? Le rock aux accents country de Dawes, la pop colorée de Peter Peter ou la musique feutrée de nos amis Men I Trust? Shit, passez-nous les Tylenol! Bien sûr, on préfère tout de suite Danny Brown à Liam Gallagher (mais ça, c’est juste nous). On court attraper Cage The Elephant, qui donne toujours un excellent show, et on attrape Broken Social Scene (pauvre KROY). Ensuite, on doit choisir entre Solange (notre Knowles préférée) et Arkells (eux aussi, ils donnent un sapré bon show). Puis entre Major LazerFather John Misty et PUP. Pire vie, comme dirait un de nos photographes! Et on serait déchiré entre Muse et Cloud Nothings si ce n’était du fait qu’on a vu le trio britannique il y a à peine trois semaines.

Dimanche 6 août

Si vous n’aviez pas encore trop mal à la tête, la journée du dimanche vous brisera aussi le coeur : Rosie Valland ou Bernardino Femminielli? Oh, on passerait une bonne partie de la journée à la grande scène pour voir PhantogramLocal NativesTegan and Sara (on aime moins leurs albums récents, mais les filles sont tellement adorables sur scène!), Run The Jewels et Foster the People, mais ensuite, on devrait perdre notre belle place pour aller voir Foxygen, puis devoir choisir entre les excellents Alabama Shakes et les déjantés Die Antwoord, puis se casser la tête entre The Weeknd et Death From Above!

En bref, beaucoup de choix déchirants. Ça peut faire suer un brin, mais quand ils se produisent toute la journée, c’est que la programmation est en béton.

On espère que vous y passerez un beau week-end!

commentaires
Chargement...