Lettre ouverte aux mélomanes et aux acteurs de la scène musicale

Il ne vous reste plus que quelques heures pour contribuer à notre campagne de sociofinancement. Malheureusement, nous sommes encore loin de notre objectif de 10 000 $. Était-ce un objectif trop ambitieux? Peut-être. Les gens sont sursollicités de nos jours. En même temps que notre campagne, d’autres organismes demandaient eux aussi de l’aide. Des organismes qui la méritent autant que nous, sinon davantage.

Une photo d’iPhone prise en 2013 😉

Quand j’ai lancé ecoutedonc.ca, je croyais que ce blogue allait demeurer relativement anonyme. Alors, un petit 4 $ par mois pour l’hébergement Web, un gros 20 $ par année pour le nom de domaine et le tour était joué, pensais-je. Seulement, au fil des mois, le projet s’est défini, il a pris de l’ampleur et ce qui n’était qu’un loisir il y a deux ou trois ans est devenu un travail. Bénévole et particulièrement agréable, bien entendu, mais un travail quand même. Qui a son lot d’exigences. Notamment sur le plan de la qualité.

Une photo d’Anatole prise en avril 2017

Je pouvais bien mettre des photos d’iPhone quand je voulais juste faire un show de boucane auprès de mes amis. Mais maintenant, ça prend de la qualité. On vous y a habitués et vous en redemandez. On le sait, on vous rencontre un peu partout et vous nous le dites!

La qualité, ça se paie. Au cours des trois dernières années, j’ai investi, de ma poche, quelques milliers de dollars pour m’équiper comme photographe. J’en suis tout à fait ravi. Je me suis découvert une nouvelle passion en plus de la musique : croquer sur le vif ceux qui en jouent. Certes, je n’ai pas le talent de Marion, Jay, Adrien, Catherine ou Nicolas, pour ne nommer que ceux-là. Mais je me débrouille assez bien pour pouvoir vous raconter l’histoire de la soirée en images même si l’éclairage n’est pas toujours idéal pour les photographes. Tout ça pour vous dire que j’ai investi beaucoup de sous pour pouvoir vivre ma passion, faute de pouvoir en vivre…

Comme je disais, la qualité, ça se paie. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre. Nous avons dû déménager nos services Web vers un fournisseur plus performant. Parce que le trafic a augmenté et parce que nous avons de plus en plus d’images… Parce qu’il n’y a rien de pire qu’un site Web qui ne se charge pas ou qui offre des images de merde.

Dans cet univers, de plus en plus de blogueurs se disent « producteurs de contenu ». Du contenu, nous en produisons tous les jours. Du contenu original, pas remâché. Des trucs pas toujours faciles comme nos entrevues avec nos artistes préférés qui ont tendance à être interminables. Ou certaines critiques de disques qui ressemblent parfois à des thèses de doctorat. Pourtant, nous nous considérons avant tout comme des passionnés de musique et des amoureux de ceux qui pratiquent le métier. Fuck le star système. Nous, ce qui nous intéresse, c’est le boulot accompli, l’oeuvre, l’émotion transmise (sauf pour ce qui a trait à Anatole, mais vous avez sûrement compris qu’avec lui, nous entrons dans son jeu parce que c’est justement ça, son oeuvre). Nous vous parlons d’artisans, pis nous aimons ça!

On veut continuer à le faire, mais surtout, on veut mieux le faire. On veut vous donner de meilleures entrevues. On veut aller vous voir un peu partout au Québec, là où les festivals se passent désormais. On veut raconter vos histoires. Faire de la vidéo. Créer des événements spéciaux. Conclure des partenariats avec d’autres organismes aussi passionnés que le nôtre.

On peut facilement se contenter de faire du sur place. Le montant que nous avons amassé jusqu’à maintenant nous permet de nous maintenir en vie au moins pour la prochaine année. Mais ça ne suffit pas. Nous voulons faire partie des meilleurs médias culturels au Québec. Qu’on nomme systématiquement ecoutedonc.ca avec les Sors-tu, Le canal auditif, La Bible urbaine, Les Méconnus, Papineau, CHYZ, CKRL, CKIA, CFOU et autres qui vous informent sur ce qui se fait de bien. Ils évoluent, on ne veut pas rester loin derrière.

Avec vos contributions, nous pourrons acheter du nouveau matériel. Un dictaphone. Un objectif téléphoto avec lequel je vais arrêter de prendre des photos qui m’enragent à l’Impérial Bell tout en continuant d’éviter de déranger tout le monde lorsque j’essaie de me faufiler à l’avant. Nous pourrons défrayer certains frais lorsque nos collaborateurs iront à l’extérieur pour couvrir des événements. Nous pourrons disposer d’un coussin de sécurité suffisant pour pouvoir dormir la nuit lorsque nous organiserons fetedonc.ca II avec Miss Sassoeur et les Sassys d’ici l’an prochain.

Nous le pourrons grâce à votre soutien. Si vous avez déjà contribué, merci du fond du coeur. Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à donner ne serait-ce que 5 $. Au nombre que vous êtes, notre objectif, nous le fracasserions!

https://www.indiegogo.com/projects/campagne-pour-ecoutedonc-ca-blog

Merci. À très bientôt!

Laisser un commentaire