[FESTIVAL D’ÉTÉ DE QUÉBEC] 50 ans, 50 noms

390

C’est ce midi que les organisateurs du Festival d’été de Québec devaient dévoiler la programmation de leur 50e édition. On savait qu’il y allait y avoir de très gros noms (on a quand même déjà annoncé Metallica et Muse), mais on avait bien hâte de voir qu’est-ce que le FEQ avait en réserve pour nous, amateurs de découvertes et de scènes à échelle humaine.

À midi précises, on nous a présenté 50 artistes en 50 minutes. Concept!

Alors, est-ce qu’en plus des gros noms, le Festival a relevé le pari de la profondeur? C’est ce qu’on va découvrir un peu plus bas.

Les grosses pointures

En plus de Metallica et Muse, on pourra voir de très grosses pointures sur les scènes principales du Festival, notamment : Kendrick Lamar, qui est considéré comme un des rappeurs les plus influents de sa génération; P!nk, une icone pop; Melissa Etheridge, qui n’a pas pris une maudite ride; Les Cowboys fringants, un des seuls groupes québécois à être capable de remplir les Plaines à lui seul; ainsi que la légende du hip-hop instrumental DJ Shadow (maudite belle surprise, à mon avis).

Les incontournables

Fred Fortin

De nombreux artistes moins connus que ces grandes vedettes et légendes vont également nous faire vibrer au début du mois de juillet : Le prodige australien de la pop électro Flume; les cols bleus du rock indépendant ontarien Arkells; le folk (juste assez) sale de Bernard AdamusDead Obies, qui est au sommet de l’échelle du rapqueb présentement; Fred Fortin, qu’on aime d’un amour sincère et inconditionnel; Groenland, qui propose une pop orchestrale qui sied à merveille à la voix soul de Sabrina Halde;

Lisa LeBlanc

Les Soeurs Boulay, dont le talent n’a d’égal que leur humour et leur authenticité; Les Trois accords, qui fabrique des vers d’oreille comme personne; Lisa LeBlanc, toujours aussi rockeuse, qu’elle chante en anglais ou en français; Matt Holubowski, qui prend de plus en plus de place sur la scène québécoise; Men Without Hats, qui vont nous faire danser sur les airs de Safety DancePop Goes the World et bien d’autres; les légendaires MxPx, qui vont nous offrir leur punk-rock vitaminé; Phantogram et son électro-pop sans pareil; le rappeur québécois RymzThe Barr Brothers (qui n’ont pas besoin de présentation), qui seront accompagnés du musicien malien Bassekou Kouyaté et de sa conjointe, la chanteuse Amy SackoThe Strumbellas (que j’apprécie de plus en plus); et la bête de scène Yann Perreau.

À découvrir

 

Dakhabrakha

Bien sûr, lorsqu’on ne dévoile que 50 noms sur les plus de 200 qui feront partie de la programmation, on s’entend que les découvertes seront annoncées un peu plus tard. Pour le moment, peu d’artistes locaux ou émergents ont été annoncés, mais il y a quand même quelques perles : Amadou et Mariam, une grosse pointure du World; les Ukrainiens DakhaBraka, un coup de coeur personnel qui mélange les chants traditionnels ukrainiens avec les sonorités modernes; Bros, projet prometteur de deux membres des excellents Sheepdogs; les Texans Los Lonely Boys, qui offrent un blues rock sympathique; Andy Shauf, qui a comblé de bonheur ceux qui l’ont vu à L’Anti à l’automne dernier et dont l’album était finaliste au Polaris 2016…

Plusieurs autres noms ont été annoncés et devraient plaire à une grande variété de mélomanes, curieux ou plus conservateurs : Ben l’oncle soul, Bobby Bazini, Crown The Empire, DNCE, DVBBS, Fetty Wap Feat. Monty, Isabelle Boulay, Jesse Royal, Kelsea Ballerini, La Chicane, Lady Antebellum, Michel Fuguain, Michel Louvain, Migos, Pat Thomas & Kwashibu Area Band, Pierce the Evil, Pink Martini et Tony Allen. On promet en outre un hommage au bluesman Bob Walsh et Belle et Bum présentera un spectacle spécial marquant les 50 ans du FEQ.

En somme, on a essayé de faire plaisir à un peu tout le monde avec une programmation des plus éclectiques. Il faudra toutefois attendre encore quelques jours pour nous préparer notre itinéraire festivalier, l’horaire complet n’est pas encore publié.

Les laissez-passer sont en vente ce jeudi 9 mars!

Pour plus de renseignements : http://www.infofestival.com

Laisser un commentaire