Cette année aura été un grand millésime, en particulier ici, au Québec, où les artistes nous ont présenté une suite d’excellents albums. Malheureusement, il n’y avait pas de place pour tout le monde sur la liste et on a quelques petits pincements au coeur, on vous l’avoue!

Voici les albums que les membres de l’équipe ecoutedonc.ca ont écouté le plus au cours de l’année :

Arielle Galarneau

Andy ShaufThe party

T’es invité à un parté dans la maison de l’amie d’un ami. Tu connais pas grand monde jusqu’à ce qu’apparaisse dans l’embrasure de la porte ton ancienne flamme de quand t’étais un tit-cul au secondaire. T’es content mais c’est awkward un peu, vous savez pas trop quoi vous dire parce que lui y’est rendu gérant d’un magasin de pneus pis toi tu fais de la musique dans le sous-sol de tes parents. The party de Andy Shauf, c’est des histoires qui arrivent à toi pis moi, racontées avec une voix d’ange. Définitivement l’un de mes gros coup de coeur.

 

Shilpa RayLast Year’s Savage

Cette fille rocke en sale. Je l’ai connue avec Teenage and Torture, elle pis son harmonium qu’y’est tout sauf quétaine. Elle pis sa voix grinçante de blues woman qui baigne dans le punk, ses textes qui mordent et te pognent dans les trippes. J’suis en amour.

 

Betty BonnifassiLomax

On sait que, n’en déplaise aux colons européens pleins de fierté, l’Amérique a été bâtie en majorité grâce à l’huile de coude d’immigrés forcés et natifs revanchards; noirs, rouges et jaunes. Dans cet album qui marque un début prometteur à sa carrière solo, la grande dame qu’est Betty Bonifassi rend hommage aux work songs qui ont tenu debout et fortes des générations de travailleurs venus d’Afrique dans les années dix-neuf-vingt.

 

Les GoulesComa

Moi dans la vie, je fais pas de yoga. J’écoute les Goules à place. Tu remplaces tes leggings par des Doc Martens, ton tapis mou par un plancher sale, ton smoothie au kale par une grosse bière, tes mantras par des cris primaux. Moi, ça me rend zen.

 

Adam StranglerIdeas of Order

Parce que Director de Yonatan Gat est sorti en deux mille quinze, c’est Adam Strangler qui hérite du top psychédélique. J’ai goûté à Ideas of Order pour la première fois aux dernières Nuits Psychédéliques pis depuis, j’en beurre sur mes toasts. Qui a dit que t’avais forcément besoin de t’habiller de chemises en satin rouge pour chanter l’amour? Le band de Montréal le fait très bien en t-shirts et en beats hypnotisants.

 

Karina Tardif

Chevy Chase de Rouge Pompier

Cet album qui a été créé avec un processus hors du commun est, selon moi, le meilleur album rock francophone de l’année, tel que je l’avais prédit dans ma critique en mars dernier. Des chansons courtes, une voix qui a maturé et des grosses pièces lourdes tout comme des pièces plus légères, ce sont tout ces éléments qui ont rendu cet album mémorable pour mon année 2016.

 

Laurence Nerbonne - XO (Coyote Records)

XO de Laurence Nerbonne

Avant même que XO sorte, on avait eu droit a un extrait avec Rêves d’été, j’étais déjà en amour avec les débuts solo de Laurence Nerbonne. Je voyais déjà cet album faire partie de mon été… et ça a été le cas. La chaleur des chansons de Laurence Nerbonne, des textes qui me rejoignent et des « beats » incroyables, c’est tout ce dont j’avais besoin.

 

Fleur de Saratoga

Tout ce que ces deux là touchent se transforme en petite mine d’or. Après un merveilleux EP homonyme l’an passé, ils sont revenus avec ce chef d’œuvre en octobre dernier. Tout en douceur et en profondeur, leurs chansons sont un baume pour tous les maux de la terre.

 

Nord-Est (EP) de Rosie Valland

C’est au Festival de Musique Émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME) 2016 qu’après le spectacle de Rosie Valland, j’ai voulu tout acheter. Mon amie m’a fortement conseillé d’acheter le Ep Nord-Est. Pendant les mois qui ont suivi, ce sont ces 6 chansons que mes passagers entendaient en permanence dans mon auto.

 

Love suprême de Koriass

L’album de rap de l’année, c’est définitivement Love Suprême. Bien que j’ai énormément aimé Petit Love sorti en 2015 et que les attentes étaient énormes pour la suite, je n’ai tellement pas été déçue. 2016 a vraiment une année remplie d’amour côté musique, à mon avis, et même le rap queb a suivi la tendance. C’est beau à voir et cet album restera dans mon cœur longtemps.

 

Suite à la page suivante

Commentaires