[SPECTACLE] Alaclair Ensemble mouille Le Cercle

Arrivé au Cercle, je laisse mon 3/4 clope à l’entrée, je me suis fait dire que c’était interdit. J’y laisse aussi mon petit chiot, apparemment qu’il est interdit aussi. Ma palourde royale se cache doucement dans mes bobettes. Prêt pour Alaclair.

Désolé Choupette, tu restes dehors.
Désolé Choupette, tu restes dehors.

Les doigts commencent à plisser, j’ai dû les tremper dans ma bière, me les mettre trop longtemps dans ma bouche ou taponner une canisse de jambon un peu trop longtemps. Ma mère fait d’ailleurs cuire un jambon à l’instant. Il devait être en spécial au IGA. La chaleur intense me fait déjà suer à la première chanson. Il faut dire que la place est bondée.

spam_can
Jambon?

Ça part bien, j’ai adoré Les Frères Cueilleurs, retour aux instrus plus mous, moelleux comme la peau des fans qui me touchent un peu continuellement. Je me retourne vers mon amie Corinne, je n’aime pas les contacts physiques, peut-être pourra t’elle chicaner les sauteux. Mais non! Ça part bien, ça va mal. Ils sont trop nombreux, la chaleur monte encore, les murs suintent, je me surprend à danser malgré mon complet-cravate de critique sérieux. Je renverse du cidre.

KenLo, mon crush, est particulièrement solide sur ses verses, Maybe, Ogden et Eman tout autant, remplissent la majorité de l’espace sonore. On les dirait presque chorégraphiés (ça l’est? peut-être? à quand Alaclair au Match des Étoiles. cc. Normand Brathwaite (normand.bum.brathwaite@gmail.com)). Claude Bégin danse et fait quelques back vocals en étant beau pas mal sur la scène.

Beau et chaud, une description de Normand ou du show?
Beau et chaud, une description de Normand ou du show?

Les sauteux sautent encore, je sors dehors après Sauce Pois, on m’offre une cigarette, je fume pas désolé. Sauce Pois était incroyable, point marquant du spectacle à date, j’en ai peut-être manqué des meilleures, mais il y a des limites à l’humidité quand même.

Retour après quelques minutes, pour attraper les dernières pièces. De la mezzanine cette fois. On peut apprécier encore mieux l’énergie du groupe sur la scène, et la cohésion de la foule qui saute ensemble, comme un petit plaxmol.

Est-ce insultant pour le public? Sans doute.
Est-ce insultant pour le public? Sans doute.

La ventilation dégoutte. Je suis sérieux. Il pleut au Cercle. Une chance que j’ai amené mon parapluie. Je pars du Cercle content, je rencontre une amie, je suis plus capable de parler convenablement, je lui parle en citant des paroles.

« Simon: Coucou les coucous ! mon nom c’est buvard boy, on va s’promener en bédaine?
Amie: Non merci »

échec relationnel. j’ai sans doute les cheveux trop mouillés pour séduire.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire